Catégories

Publié par BALCHOY

 

 

J'ai appris qu'à l'initiative du gouvernement actuel ou du précédent, je ne sais, la France a décidé de fêter le 11 novembre, non seulement tous ceux qui sont mort "pour la France" durant la guerre de 14-18 mais aussi les défunts des autres guerres dont par exemple les guerres coloniales.

Je trouve que ce rapprochement entre les militaire,  qui sous la direction de l'OTAN, occupent l'Afghanistan, y règnent plus comme des occupants que comme des invités et se battent contre des résistants qui sont, somme toute, chez eux.

Ce matin à la Radio, j'ai entendu parler de l'héroïsme des 13 soldats français tués en Afghanistan cette année.

Certes je compâtis au sacrifice de la  vie de ces militaire et surtout au chagrin de leur famille mais pour chacun de ces sodats abattus sur ce sol dit ennemi, je  ne ne peux m'empêcher de penser au nombre beaucoup plus important sans doute de leurs victimes abattues par eux souvent  grâce à cette suprématie des armes dont ils disposent face aux talibans.

 

Si j'étais Afghan, je trouverais tout naturel qu'un jour de commémoration leur soit réservé dans leur propre pays et qu'on les considère eux-aussi comme des héros.

 

Vous me direz sans doute, en pensant à l'attitude des Talibans concernant par exemple les femme et l'éducation des filles que leur pouvoir est foncièrement mauvaix comme cette "charria" qu'ils veulent imposer à tous leurs concitoyens. C'est vrai que je n'ai aucune sympathie pour cette traduction Afghane de la religion musulmane mais est-ce une raison pour leur faire la guerre?

Bien entendu, vous allez me rappeler la première et sans doute vraie cause de ce conflit qui est le 11 septembre 2001: trois mille victimes innocentes à New-York !

 

j'en conviens, mas trouvez-vous normal que plusieurs centaines de milliers de citoyens arabes aient été tués lors de la conquète de leur pays tellement bombardé en Irak et en Afghanistan, un peu comme si notre Occident, si féru de sa supériorité religieruse et morale, considérait normal de venger ses victimes en en faisant des dizaines de fois plus.

 Les Nazis pensaient ainsi et hélas il me semble que nous suivions un peu aujourd'hui ce racisme ordinaire qui n'est pas à notre honneur.

 

Les Français dont plus d'un million ont péri durant le première guerre mondiale, ceujx qu'on appelait affectueuselent les "poilus" défendaient vtraiment leur pays et ils sont morts pour la sauvegarde de leur famille, de leur village et de leur pays.  Voilà pourquoi je comprends parfaitement le sens de ce mémorial du 11 novembre.

 

Ca me gène, je l'avoue qu'on y joigne d'autres militaires, parfois un peu mercenaires, qui vont officiellement défendre la France à l'autre bout du monde et qui combattent pour une cause qu'eux-mêmes ne comprennent pas toujours.

 

J'ai souvent entendu des soldats français, belges ou même américains reconnaître qu'une grande partie du peuple Afghan sympathise avec les Talibans et considère les soldats de l'OTAN comme une force d'occupation.

 

Que la France crée éventuellement un jour de commémoration pour tous les militaires qui sont morts en service commandé, ce serait tout à fait normal mais qu'on fusionne la lutte héroïque de poilus avec ce conflit né d'un crime horrible certes mais aussi de l'entêtement d'un Président menteur, criminel et orgeuilleux, je le regrette.

 

Que les familles des français morts pour avoir obéi à leur supérieurs ne me pardonnent pas, jele comprends très bien, mais je ne puis m'empêcher de penser aux dizaines ou centaines de milliers de résistants ou d'innocents Afghans qui ont aussi injustement perdu  leur vie.

 

A quand un jour qui rappellerait, pour tous les pays du monde, l'horreur de toutes les guerres et les malheureux qui y ont péris ?

Ce ne serait pas, nécessairement, je crois, le rôle du 11 novembre.

 

 

Yvan Balchoy

yvanbalchoy13@gmail.com

Commenter cet article