Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par BALCHOY

Cet après-midi sur l’autoroute entre Bruxelles et Mouscron la radio en faisant le résumé des évènements de Belgique, de France et du Monde m’a transmis deux nouvelles très inquiétantes sur le respect des droits de l’homme dans nos pays occidentaux dits démocratiques.

En Suisse, où les réfugiés politiques sont  bien moins accueillis que le dieu argent, maître de cet état et pas toujours très « propre », il serait permis d’utiliser contre des réfugiés à expulser, qui seraient donc de dangereux criminels pour certaines autorités helvètes ces armes électriques qui paralysent généralement au prix d’un choc très éprouvant et de temps à autre tuent un malheureux par exemple cardiaque.(c'est arrivé aux USA)

La Suisse est un pays dont la hiérarchie des valeurs ne me plait nullement, j’évite au maximum de traverser son territoire si accueillant pour les riches et « voleurs » de tous poils, si dur et peu accueillant pour les pauvres qui apparemment « gâchent » leur beau paysage.

 

Lors du même journal parlé il a été question de la dernière bourde de l’apparent premier Ministre français le filou Fillon. Parlant des test ADN dans le démarche permettant le regroupement familial qui scandalise tant de personnalités religieuses, politiques, même de droites et éthiques en France, il a tenté de minimiser le problème en parlant de cet aspect  comme un détail de la loi en oubliant manifestement et à ses dépends la fameuse phrase de Le Pen sur les chambres à gaz des camps de concentration : détail de l’histoire. L’ennui c’est que dans les deux cas la connotation ethnique ou même raciste est évidente. D’ailleurs la procédure applicable aux étrangers, certes dans des conditions moins lourdes que prévues au départ, ne l’est pas pour les français. Monsieur Fillon, si vous voulez vous montrez le premier ministre du Pays des droits de l’homme, abandonnez votre triste terminologie et surtout cet article qui vicie la totalité d'une loi sur l’immigration en France qui déjà sans cette dérive ethnique et peu éthiqueme paraît une loi condamnable et qui j'espère seta vite abolie quand Sarkosy ne sera plus qu'un mauvais souvenir ce qui pourrait arriver bien plus vite qu'on ne pense si on considère sa dégringolade dans les sondages.

 

 

 

Yvan Balchoy

balchoy@belgacom.net

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article