Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par BALCHOY

Il y a six ans, je m'en rappelle comme si c'était hier, l'attentat de New York organisé par des fanatiques religieux trahissant l'essence même de leur foi et surtout défigurant à ce point l'image de Dieu que face à eux j'ai eu presqu'envie de proclamer mon athéisme tant est hideuse cette caricature divine à laquelle ils venaient de sacrifier deux mille sept cent vies innocentes.Je me rappelle tout autant l'héroïsme des pompiers et sauveteurs New yorkais dont beaucoup ont donné leur vie pour sauver des victimes du brasier. Ce sont eux, je trouve qui devraient chaque années être remerciés par les autorités américaines.

 

Mais je me souviens aussi de la réaction vengeresse et aussi assassine des autorités américaines, suivies par quelques peuples grégaires comme la Grande Bretagne, le Japon etc.. Pour chaque New Yorkais assassiné l'occident civilisé et humaniste s'est offert en quelque sorte une centaine d'Irakiens et d'Afghans qui ont payé aussi de leur vie la volonté de puissance et de vengeance de deux despotes sanguinnaire Bush et Cheney qui méritent autant hélas d'être appelés terroristes que Le fou sanguinaire Ben Laden.

 

Les meurtres d'innocents sont aussi criminels quand ils ont lieu aux USA (et pas seulement dans les deux tours jumelles), à Bagdad, en Afghanistan, en Arabie Séoudite, en Palestine.Ce soir en voyant ces deux hypocrites Bush et Cheney frères de sang du tyran sanguinnaire de l'Irak, leur allié d'hier, dont ils se sont débarassés honteusement,  Leur place n'est pas au devant du noble peuple américain mais ils devraient comparaître devant le tribunal international de La Haye aux côtés des criminels des Balkans et d'ailleurs. Le jour où le crime politique, raciste, religieux, économique sera jugé et puni qu'on soit vainqueur ou vaincu ce jour-là l'humanité aura fait un grand pas dans le sens de la justice et de l'humain. Mais on en est encore bien loin, je crains.

Je pourrais aussi rappeler que cette date évoque le début de la révolte félone de Pinochet assisté par les Etats-unis qui allait plonger le Chili dans des décennies de tyrannie brutale et sanglante. Qui l'a rapppelé aujourd'hui à la télé ; pourtant les victimes en furent plus nombreuses qu'à New York. Mais bien sûr ce n'étaient pas des citoyens américains. Pourtant je pensais et je pense toujours que tous les hommes se valent et que comme le dit une chanson leur sang est rouge pareil sous toutes les latitudes et parmi toutes les classes sociales.

Aussi aujourd'hui, sans oublier ces centaines de milliers de victimes occidentales et orientales de l'hystérie religieuse ou pseudo-patriotique, je préfère me rappeler de ce 11 septembre comme le troisième anniversaire du mariage de mon fils, jour de bonheur et de paix en un lieu pourtant devenu célèbre par la guerre.

Oui aujourd'hui, sans oublier une seule victime de la barbarie conjointe des Ayatollas et des Etats capitalistes, je préfère considérer que cette journée est aussi une journée de bonheur et d'espérence en souriant à mon petit fils qui j'espère vivra en une humanité plus juste, plus égalitaire et plus pacifique.

 

 

Yvan Balchoy

balchoy at belgacom.net

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article