Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par BALCHOY

Sans un mot, le plus costaud d'entre eux, le plus dur aussi, entreprit de débarrasser le paquet de l'épaisse couche de papier kraft qui l'enveloppait. Il finit par mettre à nu la fameuse statue en malachite, qui parut à Marthe bien plus belle que la photo polaroïd le lui avait fait penser.

Effectivement il suffisait de la  faire virevolter  pour qu'à la place de la colombe pacifique, on découvre le visage harmonieux d'une très jeune femme.

Marthe demanda si elle pouvait prendre la statuette en main "pour mieux l'observer", - en fait, elle voulait prendre conscience de son poids approximatif.

Le responsable de la délégation du LOTUS la lui tendit sans aucune réserve.

Manifestement la statue n'était pas seulement en métal. Elle devait être creusée à l'intérieur, ce qui offrait un tas de possibilités sur sa vraie nature.

Apparemment, s'il y avait danger à manipuler l'oeuvre d'art, il ne devait pas être immédiat, puisqu'on ne lui fit part d'aucune précaution à prendre concernant la manière de la saisir.

Il restait la question capitale : quand et comment la remettre au Grand Maître ?  Marthe posa la question. Il lui fut répondu qu'ils préféraient en parler en présence de Ghislain.

On décida donc de le rejoindre - il était dix heures moins dix - à l'endroit prévu dans un colin du parc particulièrement désert.


(à suivre)

Yvan Balchoy
yvanbalchoy13@gmail.com
http://poete-action.ultim-blog.com
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article