Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par BALCHOY

 

 

Cet amour nous parvient également par ceux qu’une conformité active à leur idéal a fait devenir en quelque sorte d’autres « Christ ».

 

La communion fraternelle, à laquelle Dostoïevski était si attaché est fondée avant tout sur le « ressemblance et l’image de Dieu enfouie en chaque homme. »

 

La clé de voute en est nécessairement le Christ, l’Homme parfait, la personne idéale et donc le frère parfait et idéal de chacun.

 

 


 

D) SITUATIONS EXISTENTIELLES DIVERSES DE L’HOMME AU REGARD DE L’AMOUR

 


 

Le caractère essentiel de l’amour en fait le critère décisif pour distinguer les différentes situations humaines face à l’Idéal-Christ.

 

1)      Indifférence

L’indifférence qui correspond assez bien à la tiédeur condamnée par l’Apocalypse, va souvent de pair avec la « foi satanique ».

 

La certitude intellectuelle qui l’accompagne est dépourvue de tout assentiment affectif.


L’indifférent connaît la vérité matérielle, il la « sait » même tellement qu’il en arrive à se laisser emprisonné par elle au sein du monde terrestre, faute de la seule force qui pourrait l’en libérer en l’introduisant dans l’univers spirituel.

 

La volonté est ici au point mort, d’où cette apathie, de dégoût de tout et de rien, cette incapacité à s’engager au service de cette vérité si clairement perçue ; en un mot c’est le triomphe de l’apersonnalité satanique et infernale.

 

Le tiède ne se sent pas concerné par sa Foi en Dieu Sa conviction intellectuelle en est une fausse image.

 

L’indifférent ressent par moment une mauvaise crainte en  fonction de sa sensibilité. (1)


 

(1)    « Les Démons » (Possédés), page 715

 

Evidemment de dégoût ontologique mène inévitablement au mépris de soi.

 

C’est l’échec total d’autant plus grave que la détérioration de la volonté semble exclure tout espoir de sursaut intérieur.

 

En cela l’indifférence  est un sentiment incomparablement plus éloigné de l’amour que la haine.

 


 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article