Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par BALCHOY

Je l'ai vu, entrevu quelque fois dans le cadre de la campagne électorale française et j'avoue qiue les propos de cet homme qui se dit et se proclame philosophe m'ont toujours paru plus qu'équjivoques. On autait dit qu'il aurait voulu rerster du côté d ela gauche en prenant toutefois nettement parti pour Sarkosy. Un article du monde qui relève ses propos contre un courageux Israélien Eyal Sivan m'a permis de mieux comprendre ce pseudo-phisolosophe de vrai Sioniste et de meieux comprendre sans doute pourquoi il a pris parti pour le nouveau Président.

Eyal Sivan a diffusé sur Arte un film "ROUTE 181, fragments d'un voyage en Palestine." où il n'hésitait pas à rapprocher sous certains aspects le traitement infligé par Israël aux Palestinien et la Shoah.

C'en était trop pour Alain Finkielkraut qui l'a accusé d'être un des acteurs de cette réalité particulièrement pénible, particulièrement effrayante qu'est l'antisémitisme juif qui sévit aujourd'hui.".

Monsieur Finkielraut permettez-moi de vous dire que s'il y a quuelque chose d'effrayant et de pénible en Terre Sainte aujourd'hui c'est de voir les descendants des victimes de la Shoah au nom  entre autres de la doctrine raciste appelée le Sionisme justifier non pas le retour des juifs en Palestine ce qui me semnble naturel mais le droit pour ces sionistes de chasser de leurs terre ceux qui habitaient tout à fait légalement la Palestine et aujourd'hui d'occupper la quasi-totalité de cette Palestine à l'exception de Gaza qui est tout le contraire d'une terre libérée mais plutôt le plus grand camp de concentration de notre terre aujourd'hui. Ce sont vos propos vos manières de sélectionner vos victimes bonnes ou mauvaises suivant qu'elles appartiennent au peuple juif ou non qui m'effrayent monsieur Finkielraut. Abattre sans jugement et sans risque du haut du ciel des résistants qui luttent pour l'indépendance de leur terres est une application dédhonorante de la peine de mort pourtant illégale en Israël et une vilénie qui rappelle partiellement bien sûr la barbarie nazie et s'il est un peuple dont on pouvait espérer que jamais il n'utiliserait contre des innocents une telle violence injuste c'est bien le peuple d'Israël qui a tant souffert en injustices et en abominations.

Monsieur Finkielraut, pseudo homme de gauche, beaucoup plus proche du fascisme que Eyal Sivan, je vous rappelle qu'il existe un autre antisémitisme en Palestine que l'antisémitisme anti-judaïque que je condamne comme une des plus grandes horreurs de l'histoire de l'humanité, il y a aussi l'antisémitisme anti-arabe car que vous le vouliez ou non les arabes sont autant sémites que vous et il existe beaucoup de politiciens, de penseurs et d'activistes  de l'Etat d'Israel qui méritent d'être eux aussi appelés des antisémites vis à vis du Peuple Palestinien qui doit retrouver ses droits sur le Cisjordanie dans sa totalité, sur Jérusalem est et sur Gaza vraiment libéré.

 

Quelques semaines après un jugement curieux qui absoud le président actuel de la France de propos qu'il a vraiment prononcé en public en qualifiant d'assassin un corse qui ne l'est peut-être pas et qui en tout cas n'était pas jugé et pour cause, un autre tribunal français vous absoud aussi curieusement en parlant de diffamation raciale.C'est vrai que je préférerais être accusé de simple diffamation que de diffamation raciale. N'empêche que ce nouvel arrêt me laisse un peu perplexe sur l'impartialité de la justice française. Il n'en demeure pas moins que cet arrêt qui vous disculpte présente vos propos comme racistes. Pour ma part je veux vous oublier comme petit philosophe, faux homme de gauche et vrai rallié au nouveau Président de droite, je préfère me sentir solidaire d'Israélien comme Eyal Sivan et je suis sûr que c'est avec des hommes courageux tels que lui et beaucoup d'autres en Israel  et bien entendu aussi en Palestine qu'un jour une paix juste et fraternelle unira les deux peuples sémites israélien et Palestinien qui peuple la terre Sainte.

 

Yvan Balchoy

balchoy@belgacom.netrr

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article