Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

 

 

 

 

 

 

 

Le Prophète

CHARLES HERMAND

 

 

 

 

 

 

 

 

"Que m'importent vos innombrables sacrifices ? dit Yahvé

Je suis rassasié des holocaustes de béliers

et de la graisse des veaux.

Le sang des taureaux et des boucs me répugne.

Quand vous venez vous présenter devant moi,

qui donc vous a invités à fouler mes parvis ?

Cessez de m'apporter des offrandes inutiles :

leur fumée m'est en horreur.

Nouvelles lunes, sabbats, assemblées...

Je ne supporte plus fêtes et solennités.

Vos nouvelles lunes et vos pèlerinages,

je les hais de toute mon âme.

Ils me sont à charge

et je suis las de les supporter !

Quand vous étendez les mains,

je détourne les yeux.

Vous avez beau multiplier les prières

moi, je n'écoute pas.

Vos mains sont pleines de sang,

lavez-vous, purifiez-vous.

"Ôtez votre méchanceté de ma vue,

cessez de faire le mal !

Apprenez à faire le bien,

recherchez le droit,

secourez l'opprimé,

soyez justes pour l'orphelin,

plaidez pour la veuve..."

 

ISAÏE I ( 11-17) - traduction de la Bible de Jérusalem

 

 

Isaïe, c'est clair ne parle pas que pour Israël, même s'il s'adresse  d'abord à son peuple. Son message proclame au nom de Dieu que la religion sans le respect de l'homme le plus démuni n'est que mensonge et idolâtrie.

Jésus a repris et amplifié cette prophétie dans sa présentation du jugement dernier (Matthieu XXV (31-46)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article