Catégories

Publié par YVAN BALCHOY

esclavage senegal online

esclavage senegal online

Au jour plus pur qui t’éclaire

Ouvre les yeux, ô mon fils !

Toi seul consolais ta mère

Dans ses pénibles ennuis ;

Si, du sommeil qui te presse,

Elle interrompt la douceur,

C’est qu’il tarde à sa tendresse

De t’éveiller au bonheur.

Quoi ! libre des ton aurore

Mon fils, quel destin plus beau !

De l’étendard tricolore

Je veux parer ton berceau

Que cet astre tutélaire

Brille à tes regards naissants ;

Qu’il échauffe ta carrières,

Même au déclin de tes ans !

En ton nom, à la patrie

Je jure fidélité :

Tu ne me dois que la vie,

Tu lui dois la liberté.

Sous le ciel qui t’a vu naître,

Rétabli dans tous tes droits

Tu ne connaîtras de maître

Que la nature et les lois.

Dieu puissant ! à l’Amérique

Ta main donna des vengeurs ;

Répands sur la République

Tes immortelles faveurs ;

Fais dans les deux hémisphères

Que ses appuis triomphants,

Forment un peuple de frères,

Puisqu’ils sont tous tes enfants

http://www.etudes-litteraires.com/forum/topic2418-anthologie-poetique-sur-le-theme-de-lesclavage.html

Commenter cet article