Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

Lettre aux Occidentaux : Dieu n’est pas mort ! Joumana HADDAD Ecrivaine et journaliste libanaise 29 janvier 2015 à 17:56 TRIBUNE

 

Chers Occidentaux, Vos intellectuels, vos hommes scientifiques et vos philosophes vous ont trop longtemps dupé, mais il est temps de remettre les choses au point : voyez-vous, Dieu n’est pas mort.

Vous ne me croyez pas ? Demandez-le à Sarah-Lou, la plus jeune fille de Tignous, et à ses trois sœurs.

Elles vous diront que Dieu a été tellement «chagriné» par les dessins de leur papa, qu’Il a personnellement ordonné à deux de Ses fidèles disciples d’Al-Qaeda de le tuer.

Or un Dieu mort, nous le savons tous, ne peut pas sentir de chagrin.

Preuve numéro un !       Dieu n’est pas mort. Réveillez-vous, merde ! Demandez-le à Raef Badaoui, l’activiste saoudien qui a récemment osé le critiquer. Même pas, en fait : il a juste critiqué quelques-uns de ses représentants

. Raef vous dira que Dieu a été tellement «blessé» par ses mots, qu’Il a supplié Ses gentils wahhabites de le flageller. Or un Dieu mort ne peut pas se sentir blessé. Preuve numéro deux !

Dieu n’est certainement pas mort. Ouvrez bien les oreilles ! Demandez-le à Amir, le garçon pakistanais de 12 ans, et à ses 131 camarades, qui ont commis le crime d’aller à l’école dans la ville de Peshawar.

Ils vous diront que Dieu a été tellement «peiné» par leur soif d’apprendre, qu’Il a dû implorer Ses cléments talibans de les abattre tous. Or un Dieu mort ne peut ressentir de peine. Preuve numéro trois !

Pour lire l'intégralité de cet article percutant publié par le Journal LIBERATION, reférez-vous à l'adresse suivante :

 http://www.liberation.fr/monde/2015/01/29/lettre-aux-occidentaux-dieu-n-est-pas-mort_1191520

 

 

 

Cet excellent article qu'il faut lire intégralement rappelle le rôle souvent criminel que beaucoup de religieux, et ils ne sont pas tous musulmans, jouent dans l'humanioté.

A propos de cette notion de blasphème si à la mode ces temps-ci, comment comparer le "blasphème" d'humoriistes français ou non qui, avec humour souvent, agressivité parfois critiquent les réligions voulant imposer leurs dogmes non seulement à leurs croyants mais à tous les ciotoyens même sans religion.

Ce premier "blasphème" en papier n'a rien à voir avec celui des yanquees qui font mdention  à Dieu sur leur billet comme si leur politique financière s'appuyait sur la parole de Dieu.

Grave et vrai Blasphème que celui-ci, habillé de papier certes mais qui pille et rend pauvre la majorité des hommes au profit d'un pays les USA nés d'un des plus grands génocides de l'histoire et n'hésitant pas à allumer des guerres à assassiner un peu partout pour justifier sa volonté de continuer à exercer le leadership sur l'humanité.

Troisième et ultime blasphème celui des dirigeants et membres de ce pseudo Etat Islamique et de ses alliés arabiques qui pour satisfaire la volonté hégémonique et assassine d'un salaud  soit-disant Calife, qui souille tout à la fois le Coran qu'il proclame et son Prophèe qu'il trahit n'hasite pas à comettre le pire blasphème qui soit d'assassiner au nom du Dieu qu'il ose appeler miséricordieux des hommes qui se mettre au travers de ses noirs desseins. Ce Blasphème de sang au nom de Dieu est la plus grave négation de Dieu à côté de laquelle celle des journalistes de CHARLIE HEBDO n'est qu'une pâle caricature.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article