Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

Accueil > Actualités

BDS : Oslo (Norvège) sanctionne le régime de l’apartheid

lundi 28 octobre 2019

  • printer
  • viadeo

La municipalité d’Oslo a voté lundi le boycott de tous les produits et services en provenance des colonies israéliennes occupant les territoires palestiniens. Cette décision est conforme au programme de la coalition Parti Socialiste - Parti Travailliste - Les Verts, qui a remporté les récentes élections dans la capitale norvégienne.

En dépit du lobbying constant d’Israël et de ses officines locales, Oslo devient ainsi la sixième ville de Norvège, et la plus importante, à prendre des sanctions contre le régime colonial. La capitale avait été précédée par les villes de Trondheim, Tromsø, Vaksdal, Hamar, Lillehammer, ainsi que par la région Nord du pays.

A noter que la mesure vaut autant pour les firmes de droit israélien que pour les filiales de groupes internationaux opérant dans les territoires palestiniens occupés.

CAPJPO-EuroPalestine

En France où le CRIF, organisme intégralement communautariste reçoit en grande pompe  le Président de la République et la majorité des partis pôlitique malgré leur silence complice devanr l'apartheid et les crimes de guerre monstrueux à Gaza, le BDS reste interdit .

Je sais bien que le gouvernement met ses lois au-dessus des lois non seulement religieuses mais même éthiques comme c'est le cas ici. Les allemands qui ont combattu les lois racistes de Nuremberg ont été des héros, les français qui accueillent des refugiés forcés souvent  à quitter leur terres à cause des de violences sur leurs terres auxquelles participent nos pays occidentaux et l'OTAN, sont aussi des exemples à imiter, même si l'état français au nom d'un laïcisme parfois absolutisé, leur interdit la simple humanité.

Non les lois de la République, si elle passent avant l'interprétation des lois divines que font certaines religions, doivent se courber elles aussi devant les droits de l'homme et du citoyen que le capitalisme sauvage légal  ne respecte pas toujours.

 

B.D.S.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article