Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

 
 







Dinant avant la guerre avec au premier plan la maison de mon Grand Père incendiée  en 40 par l'armée française



Que je t'aime, Dinant,
étirée le long de ton ruban d'argent,
enfouie dans ton écrin gris vert,
abritée par ta Collégiale si fière.

Tu me rappelle, Dinant,
ma jeunesse d'antan,
mes longues marches solitaires
à travers tes sentiers parsemés de fougère
jusqu'à ces pentes rocailleuses,
d'où la ville se déploie, toute rieuse.

Nul livre en ma jeunesse
ne m'a plus appris que tes carrières rupestres
où j'admirais serpents et lézards
jusque la tombée du soir.

Tu fus il y a deux mille ans
baptisée au nom de Diane chasseresse,
je voudrais à présent
rejoindre ton sol mosan
aux bras de ma princesse
enchanteresse.







Yvan Balchoy
yvanbalchoy13@gmail.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article