Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

ET SI LE MODELE ALLEMAND NE FONCTIONNAIT PAS (MICHEL COLLON)

Et c’est logique : si vous baissez les salaires, si vous multipliez les jobs hyper-précaires (on a même vu des gens payés un euro de l’heure !), bref si vous gonflez les bénéfices des multinationales en ruinant les travailleurs, avec quoi vont-ils acheter

A qui ces mêmes multinationales peuvent-elles vendre s’il n’y a plus de pouvoir d’achat ? Les seuls à profiter du modèle allemand, ce sont les actionnaires des multinationales exportatrices : Siemens, Thyssen, Mercedes, BASF. Le 1%

. Malgré cette faillite, Merkel et les multinationales allemandes exercent à présent des chantages odieux pour faire baisser davantage encore le niveau de vie des travailleurs grecs. Pourtant, ceux-ci ont déjà perdu énormément : salaires -37%, retraites -48%, consommation -33%. Et tous les experts un peu réfléchis le disent : cette « thérapie de choc » made in Berlin aggravera la crise économique grecque et diminuera la capacité du pays à s’en sortir.

Tout cela pour, nous dit-on, « aider les Grecs à rembourser leur dette ». Faux, pour trois raisons : La dette est illégitime, a montré Eric Toussaint, expert international de la dette. Contractée par le 1% des Grecs qui sont complices des banques allemandes et internationales, elle n’a en rien profité aux 99 autres pour-cent.

La dette grecque n’est pas pire que celle des Etats-Unis que tout le monde courtise.Lire la suite sur l'excellent site "Investig Action" de Michel COLLON

Lire la suite de cet article sur l'excellent site de Michel COLLON, "INVESTIG ACTION"

http://www.michelcollon.info/Michel-Collon-Le-veritable-but-de.html

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article