Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par BALCHOY



Le SIONISME dans sa pratique journalière permet à des juifs venus du monde entier et donc aussi de pays où ils ne sont en rien persécutés, d'émigrer en Terre Sainte (Je suis d'accord), de s'y établir soit avec l'accord de ceux qui y vivent (par exemple en achetant librement des terres : je suis encore d'accord si ce contrat est libre et égalitaire, ce qui est à vérifier) mais dans d'autres cas  de s'établir en prenant, y compris par la force la place de ceux qui occupaient cette terre avant eux.  (Le Sionisme devient ici vol de terre basée sur  le droit  du plus fort, de ceux qui appartenant à une race ou à une religion nient  le droit  de propriétét et de vie libre à d'autres hommes qui peuplent  depuis des siècles cette terre sans appartenir à cette race et à cette religion.)

Quand il dérive ainsi, le Sionisme qui pouvait au départ sembler un mouvement spirituel permettant une coexistence pacifique entre juifs et non juifs  devient une colonie occidentale raciste et expansioniste.: l'Etat d'Israël sous sa forme actuelle.



Claude Guéant, l'auteur du triste discours de Dakar veut faire interdire le encore projet de parti anti-sioniste de Dieudonné.  Si le chanteur, manifestement en dérive morale grave,  nie, comme Le Pen,  la Shoah alors effectivement il est  antisémite et donc condamnable. Mais pourquoi le condamner à l'inégilbilité si on ne le fait pas pour le Pen. Est-ce parce qu'il est noir ???
Je dirais même que si Sarko reconnaît le droit des Israéliens à occuper par force les terres et propriétés des arabes, par exemple de  tenter de chasser  actuellement  au nom de lois de circonstances plus de 600 arabes de Jérusalem est pour en faire une cité de plus en plus juive, il devient lui-même sioniste raciste et indigne pour cette raison de représenter le peuple français.
Voilà pourquoi, je crois qu'une fois de plus Claude Guéant rend un très mauvais service au chef de la Droite française.


Yvan Balchoy

Voici quelques extraits significatifs d'un article de Nico Hirtt publié dans la Libre Belgique en 2006 qui expliquement très bien la dérive morale et humaine de la doctrine de théodore Herzl.


"C'est le sionisme qui mène à la guerre

Nico HIRTT

Mis en ligne le 25/07/2006
www.lalibre.be/index.php?view=article&art_id=298064

Quand, vers 1885, des hommes comme Léo Pinsker, Ahad Haam et Theodor Herzl envisagèrent de créer un «foyer national juif» en Palestine, ils furent loin de faire l'unanimité autour d'eux...  Beaucoup de juifs, surtout les intellectuels et les progressistes, s'opposaient radicalement au caractère délibérément raciste et colonialiste du projet sioniste. Ils ne se reconnaissaient pas dans les propos ... de  Theodor Herzl quand il disait vouloir «coloniser la Palestine», y créer un Etat juif et, pour ce faire, «rendre des services à l'Etat impérialiste qui protégera son existence». ... Einstein n'était pas d'accord avec ce "sionisme".: «La conscience que j'ai de la nature essentielle du judaïsme se heurte à l'idée d'un Etat juif doté de frontières, d'une armée, et d'un projet de pouvoir temporel».
Le racisme et le colonialisme israéliens ne tiennent pas à la nature d'une majorité gouvernementale; ils sont le fondement même d'un Etat qui se définit non par référence à une nation, mais à une religion et à une ethnie particulières; un Etat qui affirme, sur base de légendes poussiéreuses, le droit de «son» peuple à l'appropriation exclusive d'une terre pourtant déjà habitée et exploitée par d'autres populations. Quelle terre? 
Herzl écrit: «Le pays que nous nous proposons d'occuper inclura la Basse-Egypte, le sud de la Syrie et la partie méridionale du Liban. Cette position nous rendra maîtres du commerce de l'Inde, de l'Arabie et de l'Afrique de l'Est et du Sud....De la Basse-Egypte au Sud-Liban... Il suffit d'un regard sur les cartes successives du Moyen-Orient, depuis la fondation d'Israël, pour observer avec quelle régularité systématique le plan de Theodor Herzl a été poursuivi. De la Galilée et de la bande côtière de Jaffa, les territoires proposés par le premier plan de partage de Bernadotte en 1948, Israël s'est progressivement étendu vers Jerusalem, la Mer Morte, le Neguev, le plateau du Golan au sud de la Syrie; aujourd'hui elle phagocyte petit à petit la Cisjordanie et Gaza; elle convoite même le Sud-Liban.
Israël est au Moyen-Orient ce que l'Afrique du Sud de l'apartheid fut, jadis, à l'Afrique australe: une colonie euro-américaine, imposant aux populations autochtones une domination à caractère raciste, et dont l'existence serait impossible sans l'aide matérielle d'une puissance impérialiste «en échange de services rendus»."




balchoyyvan13@hotmail.com
http://poete-action.ultim-blog.com


 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article