Catégories

Publié par BALCHOY

LE LECTEUR (THE READER) UN FILM DERANGEANT - REEDITION

J'ai revu,hier une fois de plus, hier soir, sur dvd cette fois, ce film aussi passionnant que dérangeant.

J'avoue que cette nouvelle vision  a été sensiblement différente de mes souvenirs des précédentes.

Je rappellerai ici seulement, qu'au procès il a été fait allusion au fait qu'Anna se faisait déjà lire des livres au camp par certaines de ses futures victimes.

 

 Malgré cela, je ne veux rien changé à cet article rédigé autrefois avec  Carmen Perez

 

 

J'ai vu, il y a peu le film "The reader" (Le lecteur) qui, c'est le moins que je puisse dire,  est loin de m'avoir laissé indifférent.
Un jeune homme est initié amoureusement par une femme plus âgée, contrôleuse de bus ou de métro. A travers leurs rencontres érotiques, peu à peu la lecture, que le jeune homme, étudiant, fait à son amie devient un "must" qu'elle rattache presque rituellement à leurs étreintes. Le jeune étudiant a de la peine à rencontrer dans le domaine de la sexualité des jeunes de son âge tant il est "envoûté" par son amie.

Le film navigue dans le temps comme c'est souvent le cas au cinéma actuellement. 

Ainsi il  nous situe plus tard. La femme est reconnue et accusée comme une geôlière d'un camp nazi d'extermination. Le jeune assiste navré à ce procès.  La femme, face au récit de ses horreurs passées,  tout en étant consciente qu'elle a fait souffrir des quantités de femmes, ne se remet pas vraiment en cause car elle considère que c'était son devoir d'agir ainsi.  Ainsi elle reconnaît qu'elle choisissait les prisonnières destinées à la chambre à gaz lorsque de nouvelles prisonnières arrivaient  "puisqu'il n'y avait pas de place pour toutes" !
Le jeune homme face au caractère inhumain de cette femme qui lui a fait tant de bien et qui compte toujours en sa vie semble ballotté entre la fidélité à celle qui lui a révélé et l'horreur que lui inspirent ses actes passés.

Dans le procès, l'accusée, si elle ne remet pas fondamentalement en cause ses actes passés, n'hésite pas à se charger vis à vis de ses co-accusée, par exemple en assumant les rapports écrits de la vie au camp et les décisions prises, alors qu'en fait elle est analphabète.

Nous la voyons ensuite en prison, une prisonnière modèle. Son ami lui envoie des cassettes sonores des romans qu'il lui lisait autrefois.  Manifestement ce geste déclenche en elle un espoir de renouveau et elle lui écrit pour le remercier, mais après avoir lu ses lettres il les classe sans y répondre et bien sûr elle en souffre.

Après des années et des années de captivité, le jour de sa libération arrive et on le communique à son "ami" qui vient la voir. Il lui propose un travail  quelconque et lui trouve une petite chambre lui montrant ainsi toute la distance qu'il entend maintenir entre elle et lui, même si il lui est toujours reconnaissant du passé.

Manifestement cette attitude décourage la prisonnière qui se pend la veille de sa libération.

J'ai beaucoup discuté avec une copine de ce film, dont on ne sort pas indemne.  Elle pense que le jeune homme au lieu de maintenir à la fin de son emprisonnement une relation purement formelle avec son ex-amie aurait du faire un choix plus décidé en un sens ou l'autre.
Soit, en dépit de ses crimes passés, pour lesquel elle a payé sa dette à la société,  de l'acceuillir comme la femme qui lui a tant donné sexuellement et affectivement en sa jeunesse en redevenant pour elle le "Lecteur" qui la fascinait tant qu'elle a appris peu à peu en prison à lire comlme une étape capitale dans le renouveau possible de sa vie.

Il aurait pu tout autant, en découvrant le caractère monstrueux de ses actes durant la guerre, faire une choix décisif  sur tout  ce qui la reliait à elle, et elle aurait puisé en elle-même à la fin de son emprisonnement la force et la volonté de repartir.

En n'allant pas jusqu'au bout de son choix, fidélité à son amie, rupture avec elle à cause de ses crimes, il est peut-être tout à fait involontairement responsable de sa fin tragique.

Peut-être avez-vous visionné ce film  et votre avis m'interesserait au plus haut point surtout s'il diffère du notre ?


Yvan Balchoy
yvanbalchoy13@gmail.com
http://poete-action.ultim-blog.com





 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article