Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par BALCHOY

 

 

 

Je caresserai tes fleurs de pierre


pour en faire jaillir des fleurs d'hiver.


Je réchaufferai tes effrois,


en te pressant contre moi.


J'effacerai à grands coups de tendresse


le chagrin qui te reste.


Ne me parle pas de chimère,


j'y crois dur comme fer.


La vie qui nous a unis


nous prépare un merveilleux bouquet fleuri,


aux senteurs d'éternité,


toutes pénétrées d'intimité.

 

 

 

Hier, un Pierre meurtri

et la tendresse de sa compagne,

m'ont fait penser

à ce poème ancien

qui reste si actuel.

Peut-être se reconnaîtra-t-il ?

 

 

 

 

Yvan Balchoy

yvanbalchoy13@gmail.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article