Catégories

Publié par BALCHOY

 

sapin-viviane.jpg         

 

Sur ces mots du soir j'ai porté ce bouquet de lumière

reflété dans le silence mystérieux

de son passage lointain cachant son pas.

 

Je n'ai pas su

que tu existais parmi les sons posés sur ces vents brûlés

par le temps perdu dans la mémoire qui se renverse

sur son nom perdu dans le mystère d'un étrange amour.

 

Sur ces mots du soir

je danse devant son image arrêtant les étoiles

de l'infini de l'univers qui se renverse dans l'océan échoué dans

l'immensité.

 

Je sais

que tu m'as dit, au bout du silence, ces mots d'amour

posés sur l'aile de la colombe les emportant dans un rêve sucré.

 

Sur ces mots du soir

j'ai mis pour toi ma robe d'été garnie de guirlandes d'étoiles

portant en elles le diamant de son sourire

qui éveille son univers de pensées et de désirs.

 

Elle a disparu

dans le vent du passé resté au-delà du temps

qui s'écoule en flots vides de ma mémoire enveloppant les nuits

de ses rêves renversés sur un feuillage dormant sous la pluie.

 

Sur ces mots du soir

j'ai porté ce bouquet de lumière jusqu'à toi qui t'en vas

vers le mystère cachant

un étrange amour.

 

Viviane De Mol

le  7 février 2003

 

 

 

yvanbalchoy13@gmail.com

Commenter cet article