Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par BALCHOY

Ce matin en route dans le train vers Bruxelles je lis la revue du Parti du Travail de Belgique "Solidaire" qui dit souvent en capitales ce que nos journaux nationnaux omettent soigneusement ou ne mentionnent qu'en petit italique comme les conditions restrictives des contrats.

En 2001 trois coordinateurs d'un mouvement liégeois opposé au sommet des ministres européens des Finances organisent une manifestation autorisée qui se déroule sans incident.

Deux ans plus tard, à leur grande stupeur, ils sont poursuivis pour "association de malfaîteurs" et découvrent qu'ils ont fait l'objet d'écoutes téléphoniques préventives avec notation des numéros, des retranscriptions de sms et emails émis et reçus. Le juge chargé du procès trouve déplorable l'utilisation d'une loi anti-criminelle contre des militants innofensifs et prononce un non-lieu.

On pourrait croire qu'après un tel camouflet contre les agissement de la police, l'affaire allait en rester là. Et bien non !

Il y a deux semaines, trois ans après ce jugement, le parquet, émanation de pouvoirs  très peu transparents  fait appel de la décision de 2003 et insensible au ridicule et au scandaleux poursuit cette fois les trois camarades en y ajoutant un camaramen de la RTBF qui a eu le tort impardonnable de couvrir leurs actions, et les présente  tous quatre comme les membres d'une organisation criminelle en les assimilant à des terroristes.

S'il y a  un élément criminel en la circonstance c'est le détournement d'une loi qui n'est en rien concernée par cette affaire.

Soyons le plus nombreux possible le 6 novembre, date de ce nouveau procès à Liège pour exprimer notre raz-le-bol devant de tels agissements.Vous trouverez dans Solidaire (www.solidaire.org) où et quand vous rendre ce jour-là.

P.S. Un des inculpés est tête de série du PTB à Liège. Bien entendu la reprise du nouveau procès trois ans après le non lieu du premier n'a rien à voir avec les élections communales toutes proches !

 

Yvan Balchoy

balchoy@belgacom.net

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article