Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par BALCHOY


Si le "DOUKH" apparaît généralement comme responsable de l'ensemble des activités personnelles (1) sa signification s'infléchit

-----------------------------------------------------
(1) Le "doukh" préside à l'ensemble de la vie psychique ainsi que le montre bien ce texte du philosophe et révolutionnaire Bakounine : "L'esprit (Doukh) est raison, liberté, amour" Cf. A. Koyre, ouv. cité, page 131
---------------------------------------------------------

parfois vers le pur intellectuel. Il est souvent alors opposé au "Sertse" (coeur)  (2) Ce dernier vise un niveau si profond au sein de la personnalité qu'il s'y identifie parfois. (3)

-----------------------------------------------------------
(2) "Combien de ces forts destinés à devenir tes élus se sont lassés enfin de t'attendre, combien ont porté et portent encore autre part les forces de leur esprit (doukh) ainsi que l'ardeur de leur coeur (sertse) : "Les frères Karamazov, (éd. russe) page 337 du tome I
(3) "Le coeur est le centre qui rayonne et pénètre le tout de l'homme, mais lui reste caché dans sa mystérieuse profondeur. Le coeur a le primat hiérarchique dans la structure de l'être humain... Il indique l'indicible profondeur de "l'homo absconditus" (homme caché) et c'est à ce niveau que se situe le centre du rayonnement personnel, la personne : Cf. Paul Evdokimov : "l'Orthodoxie", page 66-68.
--------------------------------------------------------------

Le coeur est un au-delà du pur émotionnel, mais il en est la raison dernière. On peut y voir le "moi" affectif et moral, source du comportement et de la saisie des valeurs spirituelles (4)

-------------------------------------------------------------------
(4) "Le plus affreux, c'est, tout en portant en son coeur  l'idéal de Sodome, de ne pas répudier celui de la Madone." (Les frères Karamazov, page 117... "Un atome de mensonge s'insinua dans leur coeur et leur parut aimable." (Journal d'un écrivain 1873, page 139) "Le coeur humain est champ de bataille entre le diable et Dieu." (Les frères Karamazov, tome I de l'édition russe, page 143 - éd. française page 117)
-----------------------------------------------------------------

Pour Dostoïevski, l'erreur de l'intelligence est bien plus facilement guérissable que celle du coeur, puisque celui-ci exprime l'être en sa totalité. Présidant à l'ensemble de la vie affective, volitive et libre, c'est par lui que l'homme s'engage face aux valeurs. On verra lors de l'étude de la Foi que l'adhésion du coeur y précède l'adhésion intellectuelle. (5)

--------------------------------------------------------------
(5) Cf cette étuide, page ...
--------------------------------------------------------------



     -" Que veux-tu dire par le mot "connaître" ? Connaître la nature (priroda), l'âme, Dieu, l'amour ? C'est par le coeur qu'on les connaît, non par l'esprit."  (6)

--------------------------------------------------------------------
(6) "Correspondance de Dostoïevski", tome I, lettre II (31-10-1839)
--------------------------------------------------------------------

Intelligence des choses d'en haut, le "SERTSE" est assez fréquemment opposé au "OUM", intelligence des réalités terrestres (7).

------------------------------------------------------------------
(7) Journal d'un écrivain, 1876, page 374. (éd. russe tome II, page 414-415)
------------------------------------------------------------------

Ainsi dans ce texte introductif au conte "Douce".

     -"Une série de souvenirs qu'il évoque l'achemine irrésistiblement vers la vérité (pravda). La vérité exalte son intelligence (oum) et son coeur. A la fin, la vérité (ISTINA liée au verbe être) se révèle au malheureux."

----------------------------------------------------------------
(8) Journal d'un écrivain, 1877, tome III de l'édition russe, page 530.
-----------------------------------------------------------------

Dans le journal d'un écrivain, analysant le mot russe "presvichtchene" (instruction), il observe de même :


     -" Dans le mot russe "instruction", il y a "svet" (lumière), lumière spirituelle qui illumine l'âme, éclaire (instruit) le coeur, dirige l'intelligence (oum) et lui indique la voie à suivre. (9)

--------------------------------------------------------------
(9) Journal d'un écrivain, 1877, tome III de l'édition russe, page 530.
-------------------------------------------------------------

    -"Vous hésitez parce que, alors que votre intelligence (oum) travaille, votre coeur est perverti par la débauche (Le sous-sol, éd. russe, page 402. Dans les propos du diable à Yvan Karamazov, on trouve : "Mon ami, il n'y a pas que l'intelligence (oum). J'ai reçu de la nature un coeur bon et gai" (10)

-----------------------------------------------------------------
(10) "Les frères Karamazov", ed. russe, tome II, page 359
------------------------------------------------------------------

Au-delà des réalités métempiriques sensibles et perceptibles, venons-en aux deux manifestations spirituelles par lesquelles l'esprit, l'intelligence et le coeur se saisissent, la conscience de soi ou des réalités extrinsèques au "moi" psychique (Sosnane) et au désir (Jelane).

Dostoïevski nous parle de la première dans les "Carnets de Crime et Châtiment" comme "tout ce qui est senti d'une façon immédiate par le corps et par l'esprit, c'est à dire par toute l'expérience de la vie. (11)

-----------------------------------------------------------------------
(11) Carnet de Crime et châtiment, page 849.
--------------------------------------------------------------------------


(à suivre)


Yvan Balchoy
balchoyyvan13@hotmail.com
http://poete-action.ultim-blog.com







Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article