Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par BALCHOY

Magnifique journée celle où Didier et Nadia ont décidé d'unir leur vie devant Dieu et devant les hommes. Ce qui m'a frappé dans toutes les rencontres du jour entre les deux tourtereaux, c'est le caractère international, interconessionnal, interculturel de toutes celles et de tous ceux qui entourèrent le jeune couple; de l'arabe,de l'espagnol, du néerlandais,de l'anglais, du latin et du français pour louer et implorer Dieu, voilà qui rendait vraiment catholique notre assemblée; présents aussi au niveau des frères prêtres : e Liban, l'Espagne, le Brésil, la Belgique...

Il en fut de même à la joyeuse réception qui suivit l'Eucharistie et rassembla dans ce quartien, honni souvent par les  tristes "bien-pensants", tant d'amis venus parfois du bout du monde réunis avec tant d'autres vivant ici-même.

Même le soir, dans le cadre plus sélect d'un restaurant champêtre, je retrouvai cettte même catholicité qui caractérise si bien Didier et Nadia. A ma table un couple gréco-libanais, des médecins originaires aussi de ce merveilleux pays qui me rappelèrent combien notre foi était au moins autant orientale qu'occidentale.

Mon voisin de table récita avec tant de conviction une poésie humoristique de son pays que sans rien y comprendre elle me révéla à l'évidence la beauté sonore de la langue libanaise.

Des nombreux discours qui nous décrirent souvent la jeunesse et les hauts faits et petits faits passés de nos deux jeunes mariés, je citerai avec un brin de sourire cette allusion du papa de Didier au temps ou barbu et chevelu il fréquentait des maoistes  et s'attirait les méfiances de la gendarmerie !

La grande leçon que je retire en mon coeur de cette magnifique journée  c'est le merveilleux du brassage social, culturel, racial  vécu ici dans le sillage de la Bonne Nouvelle de Jésus le Christ.

 Là où de pauvres partis perdus par leur parti-prix réclamment l'uniformité de la couleur de la peau, de la même origine et le rejet de tout ce qui est allogène ou différent, la noce de Nadia et Didier, tellement conforme à la vérité de leur vie à tous les deux est un magnifique cri d'espoir d'une humanité plus évangélique, plus fraternelle mais sûrement pas moins colorée diversifiée car cette diversité c'est la vie. Merci, mes doux amis de nous l'avoir fait si bien vivre le jour où vous avez scellé devant nous tous votre bel amour.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article