Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

 

 

Ce matin, grâce à l’engagement de nos troupes de la force Barkhane, nous avons pu neutraliser au Sahel trente trois terroristes, faire un prisonnier et libérer deux gendarmes maliens retenus en otage. Fier de nos soldats qui nous protègent.

r

Soldats tués au Sahel (intelligence.com)

Soldats tués au Sahel (intelligence.com)

NOTE D'YVAN BALCHOY

La sémantique est éloquente, en particulier quand elle est militaire. Les treize victimes français d'une collision d'hélicoptères au cours d'une opération qui avait bien pour but de "neutraliser" c'est à dire de tuer ou de "massacrer" (terme qui risquent d'être utiliser selon le camp qui en parle) des adversaires ont été honorés de façon très glorieuses par la France.

Il est tout à fait possible que les trente trois victimes Africaines  d'hier soient honorées  de la même façon par leurs camarades et dirigeants comme des héros d'une lutte anti-colonialiste.

En revanche, je ne suis pas certain que tous les actes passés des 33 victimes françaises soient nécessairement dignes de la Légion d'honneur. La barbarie tout autant que la bravoure est essentiellement lié à la nation même . d'armée.

En parler franchement, c'est faire preuve de Vérité, camoufler des crimes sous des mots presque mathématiques pour tenter d'en gommer la saleté est lâche et honteux même sur les lèvres d'un chef d'Etat qui par ailleurs n'a pas hésité plus d'une fois à parler d'une colonisation criminelle.

Ne m'en veuillez pas de préférer Monsieur Emmanuel Macron lucide à ce chef de guerre, se cachant presqu'à lui-même un fait qui reste une tuerie entre un pays resté colonial et des africains patriotes fanatiques peut-être, pervertis par une foi dévoyée.

Ce matin, je continue à écouter le Macron anti-colonialiste et je me bouche les oreilles devant le prétendu chef de guerre qui se dit fier de la mort de jeunes hommes autant , en principe tout au moins, porteurs d'humanité que ceux qui sont tombés il y a peu lors d'un accident d'hélicoptère.

Yvan Balchoy

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article