Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

 
L’Iran respectait le droit international, pas les Etats-Unis
BENALLAL Mohamed

La révocation illégitime de l’accord sur le nucléaire iranien a déçu les Iraniens.
De très dures sanctions sont imposées hors du cadre de la loi Onusienne sur le peuple iranien parce que Donald Trump a rejeté l’accord pour faire plaisir à Netanyahou mais aussi par une noire rancune à l’égard de son prédécesseur Obama.

Confrontée à ces sanctions, une habitude qui dure depuis 1979, la République islamique refuse catégoriquement de se plier aux diktats des EU.

Pourquoi l’Iran a-t-il décidé de violer l’accord sur le nucléaire iranien ?

L’accord sur le nucléaire conclu a vienne en 2015 entre l’Iran et les 5+ 1 (EU-France -Allemagne-Russie-Chine-Royaume-Uni) ; un accord international validé par l’ONU. Cet accord prévoyait dans ses dispositions un contrôle total sur le programme nucléaire civil iranien contre une levée progressive des sanctions économiques.

En effet, durant le mois de Mai 2018, Donald Trump s’est retiré unilatéralement de cet accord tout en accentuant unilatéralement encore plus les sanctions économiques contre l’Iran. L’Europe, pour mieux se « larbiniser », s’est empressée de jouer un rôle de médiateur dans une tentative ratée d’atténuer les tensions entre les EU et l’Iran. Les marges de manœuvre des Européens contre le président Trump sont minimes parce qu’ils sont loin d’être unis, même s’ils sont signataires de l’accord sur le nucléaire iranien, et qu’ils sont tenus de le respecter en fin de compte. L’intelligence de l’Iran avait permis de forcer l’Europe à mettre au point un nouveau système de paiement pour contourner les sanctions, INSTEX, bien que mal ce système INSTEX exprime au moins la volonté des Européens à se montrer conciliants envers l’Iran pour l’empêcher de sortir de l’accord. C’est un effort de taille de la part des larbins dont ils ont peur du bâton US .

Le bâton US fait peur à la France et à la GB
Devant cette situation inédite, les USA admettent suite à cette situation économique (sanctions) suivie par une Europe pas trop sure d’elle, croyant mettre l’Iran au bord de l’asphyxie ; seulement la tension politique a montée de plusieurs crans entre les deux pays( USA-Iran), poussant la situation à dégénérer à tout instant. Un an après, l’Iran s’est désengagé en annonçant avoir enrichi de l’uranium au niveau prohibé de 4,5% en réponse aux USA sur les sanctions économiques.
Non seulement les USA, qui se sont retirés de l’accord, et en plus ils ont imposé des sanctions économiques en dehors du droit international, que personne n’a osé porter de petites simples critiques, alors que la France et la GB se sont réservés de coopérer franchement avec l’Iran de peur que les Amériques ne les sanctionnent autrement. Par ailleurs , la stratégie intelligente iranienne vis à vis de l’accord sur le nucléaire à pris une autre tournure, malgré les sanctions subies, l’Iran a quand même continué à respecter l’accord tout en sollicitant les échanges économiques avec l’Europe par une autre voie contournant les sanctions US.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article