Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

Ce matin, j'ai envie de tourner le dos, provisoirement bien sûr, aux ignobles crimes et vandalismes qui risquent de nous décourager de l'humain.

Comme je l'ai écrit dans un poème, il faut parfois enlever ces lunettes noires qui nous masquent l'essentiel.

Je pense donc à ces trésors qui nous entourent depuis les grottes préhistoriques où l'art de Lascaux est né jusqu'aux soleils tournoyants du grand Vincent Van Gogh, de la plus minuscule des graminées ou des minuscules diatomées jusqu'aux grandioses baleines sans oublier nos frères les arbres qui nous élèvent tant le regard.

Mais cette fois j'en resterai à mon expérience personnelle du beau, du vrai, de la liberté et surtout de la joie que je préfère à ce mot trop à la mode,qu'on appelle le bonheur.

J'ai envie de vous partager ici ces d'œuvres d'art,ou portraits d'hommes admirables,cette nature qui dépasse sans doute en beauté tout ce que nous avons fait, en un mot mon expérience du beau et du juste qui est la grande espérance de l'humanité.

Je vous partagerai donc ce tableau : "le Prophète" de Charles Hermand qui colle au sol symbole de notre terre, tout en étant aspiré et affamé par le ciel. Il nous rappelle ce besoin d'immanence et de transcendance qui est notre grandeur dans le Cosmos.

Je mettrais aussi parmi mes oeuvres d'art préférées ce premier tableau reçue d'une jeune admiratrice comme moi du grand Dostoïevski et de son roman : L' Idiot dont les échecs aussi retentissants que ceux apparents de Jésus de Nazareth sont paradoxalement porteurs de tant de force pour les exploités et découragés de l'humanité.

Je n'oublie pas non plus ces Cathédrales à travers lesquelles le peuple projetait dans la pierre sa soif de transcendance sans laquelle la vie est si terne.

Tout aussi important moi cette œuvre d'un modeste artiste de Chartres, appelé le pique-assiettes parce qu'il composait ses sculptures à partir de déchets car vaisselle ou de carrelage qui sûrement méprisé par beaucoup de ses contemporains, a pu comme Gaudi, montrer que la beauté peut jaillir des déchets de notre civilisation.

Mais l’art pas plus que le beau n’est pas confiné dans les musées, je le retrouve tellement dans le visage et mieux la vie d’un Abbé Pierre, d’un Mandela, d’un Marx qui ont tellement cherché, chacun à sa façon, à libérer l’humanité de ce cancer qu’est l’exploitation de l’homme par l’homme.

Ainsi François d’Assise, bien avant les justes et nécessaires écologistes d’aujourd’hui nous a rappelé que l’homme ne pourra vivre harmonieusement que dans un monde en harmonie avec, sa source et sa fin.

Chacun de nous devrait avoir dans la tête un peu de toutes ces images, j’ai envie de dire icônes d’une beauté tellement dynamique qui peut nous conduire à cette joie profonde qui nous relie à la splendeur d’un cosmos dont nous faisons partie et sans lequel nous ne sommes rien.

Je vous partage donc, en images, mon musée imaginaire du beau qui est tout à la fois contemplation et lutte pour libérer l'homme et la nature des scories qui les défigurent depuis si longtemps.

LE PROPHETE (CHARLES HERMAND)

LE PROPHETE (CHARLES HERMAND)

VDH

VDH

EGLISE D'AUVERS SUR OISE 5VINCENT VAN GOGH)

EGLISE D'AUVERS SUR OISE 5VINCENT VAN GOGH)

24-06-20- SOIF DU BEAU, RECHERCHE DU VRAI, DE LA LIBERTE VOILA MON GRAND SOIR !
François d'Assise

François d'Assise

CATHEDRALE DE CHARTRES

CATHEDRALE DE CHARTRES

LE PIQUE-ASSIETTES DE CHARTRES

LE PIQUE-ASSIETTES DE CHARTRES

L'ABBE PIERRE

L'ABBE PIERRE

AVEC LE PARTI DU TRAVAIL DE BELGIQUE (PTB)

AVEC LE PARTI DU TRAVAIL DE BELGIQUE (PTB)

LE TOMBEAU DU GUERRIER BOTASSART

LE TOMBEAU DU GUERRIER BOTASSART

LA CAPPADOCE CHRETIENNE ET MUSULMANNE

LA CAPPADOCE CHRETIENNE ET MUSULMANNE

SPLENDEUR DE LA LIBELLULE

SPLENDEUR DE LA LIBELLULE

MON CANAL REGIONAL

MON CANAL REGIONAL

NOTRE SOEUR LA FLEUR

NOTRE SOEUR LA FLEUR

EPONGE FOSSILE

EPONGE FOSSILE

YVAN BALCHOY

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article