Catégories

Publié par YVAN BALCHOY

LENINE ET LE COLONIALISME

 

 

PROLETAIRES DE TOUS LES PAYS UNISSEZ-VOUS !

LENINE SUR LES QUESTIONS NATIONALE ET COLONIALE

Edition électronique réalisée par Vincent Gouysse à partir de l’ouvrage publié en 1970 aux Editions en langues étrangères,

Pékin

.

WWW.MARXISME.FR

 

NOTE DE L'EDITEUR

La présente édition, qui réunit trois textes de Lénine : «La révolution socialiste et le droit des nations à disposer d'elles-mêmes», «Première ébauche des thèses sur les questions nationale et coloniale» et

«Rapport de la Commission nationale et coloniale», a été établie d'après les traductions existant en langue française en s'appuyant sur une confrontation avec l'édition chinoise de Lénine sur les questions nationale et coloniale, Recueil de trois textes,

publiée par les Editions du Peuple, Pékin, août 1964, et en se référant à l'édition russe des Œuvres de Lénine.

Les notes mises à la fin de la brochure sont rédigées d'après celles de l'édition chinoise des Edition s du Peuple, Pékin, et celles des traductions françaises existantes.

Première édition

2eTirage1967 1970

Sommaire

 

LA REVOLUTION SOCIALISTE ET LE DROIT DES NATIONS A DISPOSER D'ELLES-MEMES

(thèses)

 

L'impérialisme, le socialisme et la libération des nations opprimées

.

La révolution socialiste et la lutte pour la démocratie

 

La signification du droit des nations à disposer d'elles-mêmes et son rapport avec la Fédération

 

Comment le prolétariat révolutionnaire doit poser le problème du droit des nations à disposer d'elles-mêmes

 

Le marxisme et le proudhonisme dans la question nationale.

Trois types de pays par rapport au droit des nations à disposer d'elles-mêmes

 

Le social-chauvinisme et ledroit des nations à disposer d'elles-mêmes

 

Les tâches concrètes du prolétariat dans le proche

 

9. L'attitude de la social-démocratie russe et polonaise et de la IIeInternationale envers le droit des nations à disposer d'elles-mêmes

 

PREMIERE EBAUCHE DES THESES SUR LES QUESTIONS NATIONALE ET COLONIALE

(pour le Iie congres de l'internationale communiste)

 

RAPPORT DE LA COMMISSION NATIONALE ET COLONIALE

(26 juillet 1920)

 

 

 

 

RECUEIL DE TROIS TEXTES

LA REVOLUTION SOCIALISTE ET LE DROIT DES NATIONS A

DISPOSER D'ELLES-MEMES (THESES)

 

1. L'IMPERIALISME, LE SOCIALISME ET LA LIBERATION DES NATIONS OPPRIMEES

L'impérialisme est le stade suprême de développement du capitalisme. Dans les pays avancés, le capital a débordé le cadre des Etats nationaux et substitué le monopole à la concurrence, en créant toutes les prémisses objectives pour la réalisation du socialisme. Voilà pourquoi, en Europe occidentale et aux Etats-Unis, s'inscrit à l'ordre du jour la lutte révolutionnaire du prolétariat pour lerenversement des gouvernements capitalistes, pour l'expropriation de la bourgeoisie. L'impérialisme pousse les masses à cette lutte, en exacerbant dans de vastes proportions les contradictions de classes,en aggravant la situation de ces masses aussi bien sous le rapport économiquetrusts, vie chère

que sous le rapport politique: développement du militarisme, multiplication des guerres, renforcement de la réaction, affermissement et extension du joug national et du pillage des colonies. Le socialism victorieux doit nécessairement instaurer une démocratie intégrale et, par conséquent, non seulement instaurer une égalité totale en droits des nations, mais aussi mettre en application le droit des nations opprimées à disposer d'elles-mêmes, c'est-à-dire le droit à la libre séparation politique. Les partis

socialistes qui ne prouveraient pas par toute leur activité maintenant, pendant la révolution et après sa victoire, qu'ils affranchiront les nations asservies et établiront leurs

rapports avec elles sur la base d'une alliance libre

et l'alliance libre est une formule mensongère si elle n'implique pas la liberté de séparation

ces partis trahiraient le socialisme.

Certes, la démocratie est aussi une forme d'Etat, qui devra disparaître quand celui- ci disparaîtra lui-même, mais cela n'arrivera que lors du passage du socialisme définitivement victorieux et affermi au communisme intégral.

  1. LA REVOLUTION SOCIALISTE ET LA LUTTE POUR LA DEMOCRATIE

     

Lire l'article intégral à l'adresse suivante :

 

 

http://www.communisme bolchevisme.net/downlo/Lenine_Sur_les_questions_nationale_et_coloniale.pdf

Commenter cet article