Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

LE CAPITAL : édition originale - Sapremière traduction en néerlandais publiée à Amsterdam
LE CAPITAL : édition originale - Sapremière traduction en néerlandais publiée à Amsterdam

LE CAPITAL : édition originale - Sapremière traduction en néerlandais publiée à Amsterdam

Bonne et heureuse année du 150e anniversaire du Capital de Karl Marx, un des livres les plus lus et les plus traduits, et que la crise du capitalisme rend toujours plus actuel.
 

 

 http://www.d-meeus.be/
 
 1867 n’est que la première des dates. Le Capital a plutôt sept dates de naissance qu’une, dans deux dimensions:

Livre I   en 1867, 1872, 1883, 1890
Livre II  en 1885
Livre III en 1894
Livre IV en 1905…
Das Kapital : Kritik der politischen Oekonomie a été publié pour la première fois en 1867 chez Otto Meissner à Hambourg. C’est la première partie, Buch I : Der produktionprocess des Kapitals, dite en français Livre I : Le procès de production du capital.
Sur la base des brouillons laissés par Marx (1818-1883), Engels a édité et fait publier les livres II et III en 1885 et en 1894. (Ils ont alors été traduits en français à Bruxelles à l’Institut des sciences sociales de l’industriel Ernest Solvay, pour être publiés à Paris en 1900 et 1902.) Le Livre IV (ou Théories de la plus-value), bien que datant pour l'essentiel des années soixante, n'a été publié qu'à partir de 1905.
Pour en revenir au Livre I de 1867, celui du 150e anniversaire, Marx l’a retravaillé. Bien que les idées fondamentales ne soient pas changées, la deuxième édition allemande est assez différente de la première. Les troisième et quatrième ont gardé le plan de la deuxième.
 C’est alors (1872) qu’on traduit le Livre I en français. Marx a encore préparé une troisième édition allemande, qu’Engels a publiée en novembre 1883, peu après la mort de Marx (mars 1883). Quelques corrections par la suite donneront une quatrième édition allemande (par Engels) en 1890. En néerlandais, c’est cette quatrième édition qui est traduite au début du vingtième siècle (avec une belle page de titre), mais, en français, la traduction de 1872, bien qu’un peu dépassée, fait obstacle. Une traduction de la quatrième édition en 1930 est peu connue. Il faudra attendre 1983 pour avoir enfin un bonne traduction française du Livre I dans sa version définitive (Messidor/Éditions sociales). Aujourd’hui on la trouve facilement en réédition aux PUF, collection Quadrige (1993 et plusieurs rééditions depuis).
Comme le traducteur de 1872 est mort depuis longtemps et que son travail est libre de droits, il y a toujours aujourd’hui de nombreuses rééditions de cette traduction obsolète. Les idées de Marx y sont et il vaut mieux lire ça que rien, mais, à choisir, préférez toujours l’édition des PUF.
(Sur les quatre versions successives du Livre I : www.d-meeus.be/marxisme/classiques/Capital-Iversions.html. Sur des éditions du Livre I dans diverses langues (Nederlands inbegrepen, including English editions) : www.d-meeus.be/marxisme/classiques/Capital-Ieditions.html.)

 

Seuls des ignares comme Nicolas Sarkozy, François Fillon,etc... des journalistes du menteur Figaro etc... continuent à penser que le Kapital de MARX est mort aujourd'hui. Je pense au contraire que l'analyse de Marx est plus actuelle que jamais et qu'elle nous fait comprendre l'inchoérance et l'inconsistance de la doctrine Capitaliste qui crée des sociétés engluées dans des injustices de plus en plus grandissantesqui nous préparent à coup sûr un second 1789.

Yvan Balchoy

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article