Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Ton front galbé comme un galet rond, tes yeux, lagon si merveilleux, ta langue plus douce que mangue, ton cou si gracieux et doux, tes seins si fins, ton ventre si tendre, tes longues jambes qui m'enfantent, tes genoux sans frou frou, tes reins ciselés...

Il m’a suffit de mourir dans ses bras d’être enterrée là de fondre sous son limon et disparaître de renaître d’herbe sur son sol et de renaître fleur que chiffonne la main d’un enfant poussée dans mon pays Il m’a suffit de demeurer dans le sein de mon...

T outes les bourgeoisies du monde se sont parfaitement accommodées des tournants fascistes – qu’elles ont souvent provoqués pour se protéger des masses. NB : les débuts du troisième Reich en sont un exemple bien connu. L’extrême-libéralisme et l’extrême-droite...

Vos griffures éparses sur ma peau, le plus doux des bobos, votre morsure en ce sensible bout de mon corps où je diffère si fort de vous, le plus inattendu des cadeaux. Par ce "oui" sans rature, de votre plus belle écriture, marqué du sceau de vos lèvres...

TOI QUI PAR DEUX FOIS Toi, qui par deux fois, as redressé mes errances, Toi, qui, par deux fois, m'as laissé goûter tes lèvres de feu, je t'aime ... Avec Toi, agrafée à mon coeur, mon passé si troublé s'est cousu à mon présent apaisé. et grâce à toi,...

<< < 300 301 302 303 304 305 306 307 308 309 310 320 330 340 350 360 370 380 390 400 500 600 700 800 900 1000 1100 > >>