Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par BALCHOY

Un état, rapidement intenable sans l'aide d'un autre, est un leurre.

Je suis persuadé que tel est le cas de l'état sioniste qui économiquement et militairement serait en faillite rapide sans l'aide des USA. 

 

Vous me direz qu'il s'agit pour Washington d'un état turbulant et pas toujours très obéissant. J'en conviens mais le minimum serait d'arrêter d'armer une entitée qui bafoue à ce point les droits de l'homme.

Israël occupe depuis 45 ans des terres Palestiniennes et se moque des décisions de l'ONU à ce sujet.


Partout ailleurs des sanctions internationales pénalisent ce genre de comportement..

Or rien de concret n'a lieu à ce jour.

Quand le Président Obama fut élu par la population américaine, grand fut l'espoir de voir la politique nord-américaine s'équilibrer en faveur du droit des Palestiniens privés depuis des décennies de leurs droits essentiels.

 

Or, je lis dans la presse internationale qu'Obama ne compte pas demander, pardon exiger, comme il en aurait le devoir, de Netanyahu, le premier Ministre ultra-droitiste sioniste l'arrêt des colonisations et même leur démantèlement en terre Palestinienne y compris bien sûr Jérusalem-Est qui reste la capitale de droit de l'Etat Palestinien.

 

Autrefois la politique injuste des Boers en Afrique du Sud a été condamnée sévèrement par la communauté internationale.

L'apartheid existe indiscutablement dans l'état sioniste, avec des bus, des routes réservés aux colonialistes qui n’hésitent pas à voler les terres, les oliviers des propriétaires légitimes Palestiniens.

 

J'attends que le Président Obama, le Président Hollande qui même lors de l'éloge à Stéphan Hessel a presque légitimé les oppresseurs et des colonisateurs de la Palestine et, entre beaucoup d'autres,  les responsables de mon pays, la Belgique, exigent l'observance par l'état hébreu des décisions de l'ONU.

 

P.S. Je me refuse à parler et à reconnaître comme légitime l'Etat dit d'Israël tant qu'il ne reconnaîtra pas lui-même dans les faits l'Etat Palestinien. Je rappelle que les responsables Palestiniens ont maintes fois reconnu légitime l'existence d'un état hébreu à condition qu'il reconnaisse, selon les décisions de l'ONU, les frontières de 67 y compris bien sûr Jérusalem Est, la capitale de la Palestine.

 

 

 

Yvan Balchoy13@gmail.com


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article