Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par BALCHOY

 

 

 

Je ne me rappelle plus l’année où avec mon ami Didier, je me suis rendu à l’assemblée générale de Total pour protester entre autres contre la politique de cette multinationale en Birmanie.

Je pense que Monsieur de Margerie, qui vient à ses dépens de défrayer la chronique, n’était pas encore PDG, cette fonction étant alors occupée comme aujourd’hui à Thierry Desmarest.

Didier m’avait suggéré d’acheter comme lui deux actions TOTAL pour pouvoir assister à Paris à l’assemblée générale du Grand Groupe.

Très attaché au message Evangélique,  Didier voulait profiter de l’audience accordée à chaque actionnaire pour protester au nom de l’Evangile contre la politique scandaleuse de la Multinationale en Birmanie.

Quand nous nous nous sommes présentés au guichet pour recevoir nos invitations, je me souviens que nous avons tous deux reçu un joli billet français qui nous permit au terme de l’Assemblée de prendre un bon déjeuner au restaurant. La Maison ne reculait désormais devant aucun sacrifice pour satisfaire ses actionnaires.

Effectivement, parmi la bonne dizaine d’actionnaires qui demandèrent la parole, certains sérieux et ennuyeux comme un financier, d’autres farfelus comme des contestataires vigoureusement anticapitalistes, l’intervention de Dieu fit une certaine sensation.

Résumant brièvement la  gestion catastrophique de la société dans une Birmanie soumise à une très dure dictature militaire, Didier n’hésita pas à confronter la vigueur et la justice du message de Jésus de Nazareth totalement aux antipodes de la pratique de cette société capitaliste.

Il me semble que cette critique frontale indisposa singulièrement le Président de l’Assemblée générale qui se sentit obligé de répondre en montrant clairement, par son démenti, que selon lui Total n’était pas une société capitaliste inhumaine mais se voulait une société humaine, porteuse des valeurs d’un Occident qu’il avait presqu’envie de rappeler chrétien.

Quand on sait de plus qu’une société française, même si elle opère beaucoup à l’étranger, ne paie que très peu d’impôts en France tout en faisant énormément de dégâts humains et écologique un peu partout dans le monde, on a raison de s’indigner. A présent que Monsieur de Margerie s’en est allé, la société recours de nouveau à celui qui la dirigeait lors de mon voyage parisien. Pas très rassurant tout cela ?  Je parle bien sûr non pour les actionnaires bien mieux traités que les salariés et surtout les populations exploitées de par le monde mais sûrement pas pour les populations du Tiers-Monde exploitées, polluées qui ne profitent pour ainsi dire pas de la présence de TOTAL.

Bien entendu à notre retour de Paris nous avons au plus vite revendu nos actions, n’ayant aucune envie de faire partie de l’engeance néfaste des capitalistes qui monopolisent la terre en l’appauvrissant ainsi que la majorité de ses habitants.

 

A prpos de Total et de ses nuisances, lire l'article intéressant présenté par Investig'Action de Michel Collon.

 

http://www.michelcollon.info/Total-et-de-Margerie-du-petrole-et.html

 

 

yvanbalchoy13@gmail.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article