Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par BALCHOY

V O T R E   G E N O U

 

Rond comme un galet

mieux ciselé qu’un bracelet

habillé de dentelle

déshabillé tellement charnel

qu’en un instant

abolissant le temps

effaçant l’écran trop présent

gommant le son assourdissant

il m’entraîne dans un film inédit

qui tout de suite m’a conquis

par son style exquis

Votre genou

si joli bijou

me conduit dans un rêve

dont vous êtes l’Eve

en chair et en os

séduisant mon éros

Ma main devant ce camail

si sculptural

ne résiste pas longtemps

Tout doucement

attirée comme par un aimant

elle se rapproche de la peau mordorée

qui transforme le songe en réalité

Enfin mes doigts

se posent sur la soie

souveraine

de vos jambes de reine,

je ressens enfin votre cœur

dont les battements avec ardeur

semblent me chanter

votre amitié.

Fermant les yeux

je n’en savoure que mieux

le merveilleux

de sa chamade

qui m’offre l’aubade.

Et dans l’éternité de cet instant

que m’offre le temps

je me sens, grâce à vous,

et à votre genou

le plus heureux des vivants

 

Yvan Balchoï

Le 16/02/1998 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article