Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par BALCHOY

Monsieur le rabbin José Eisenberg est manifestement un grand ami de l’état d'Israël malgré la politique raciste détestable de cet état..

 Voici qu'aujourd'hui affublé d'un collègue, son successeur potentiel peut-être, il a réussi en peu de temps à tenir des propos soit douteux soit scandaleux.


Parlant du sens du songe dans la Bible et en anthropologie, nos deux compères ont voulu rattacher l'histoire de Joseph et du Pharaon où il est question  de 7 vaches grasses qui sortent du Nil suivies de sept autres vaches maigres qui d'ailleurs dévorent leurs consœurs grasses, José Eisenberg y a vu une sorte de prophétie prémonitoire de la crise. C'est son droit. Mais quand il affirme que lors de la crise les vaches grasses deviennent maigres quand elles ne disparaissent pas,  il est bien loin de la réalité.


En effet  nos statistiques révèlent chaque jour qu'en période de crise, les plus riches non seulement échappent à la crise mais en profitent en devenant plus riches encore ce qui n'est certainement pas la leçon que voulait nous inculquer l'auteur de ce livre de la Bible.


 Mais là n'est pas le plus grave de cette triste émission d'aujourd'hui.

 Josy Eisenberg n'a pas hésité à comparer le sionisme à une thérapie !

 

Thérapie pour quoi,  pour le petit juif polonais qui a échappé à la Shoah oui sûrement, mais pour le riche juif argentin qui a décidé pour des raisons plus philosophiques et culturelles de continuer sa vie en s'établissant dans la maison  et sur le terrain d'un Palestinien chassé par l'organisation terroriste de l'Irgoun ,entre autres, alors s'il était question de thérapie, ce ne serait pas en sa faveur mais pour la malheureuse famille palestinienne chassée sous peine de mort ( d'ailleurs in village Palestinien a été exterminé à la manière de Jéricho par des terroristes juifs du début d'Israël.)


 Le Sionisme qui donne le droit à des étrangers, dont certains ancêtres - et c'est discuté – auraient vécu peut-être sur la terre sainte le droit deux mille ans après de chasser, de piller maisons terres et oliviers de Palestiniens arabes aussi bien sémites sinon plus parfois que les nouveaux venus pour s'établir  sur leurs biens en trahissant le message de la Bible qui a basé sa morale sur le "Tu ne voleras pas, tu ne tueras pas."


A mes yeux ceux qui pillent et persécutent leur frères sémites comme eux méritent d’être aussi appelés antisémites.


  Bien sûr, je reconnais le sort terrible des juifs persécutés par une partie des peuple européens de façon abominable mais c'était en Allemagne qu'il aurait fallu exproprier un état pour les juifs et autres exterminés et  non priver des innocents d'une terre qui était la leur.


La décision prise par une ONU dominée par l'impérialisme yanqui de permettre à des millions de persécutés par des peuples européens de venir persécuter à leur tour  par la force d’autres sémites arabes qui ne leur avaient rien fait n’est pas juste.


 Aujourd’hui encore cette faute morale tue chaque jour encore de part et d'autre des innocents.


S'il y a des gens qui ont besoin d'une thérapie, Monsieur Eisenberg, qui aujourd'hui n'a pas parlé comme juste rabbin mais comme partisan d'un nouveau totalitarisme, ce sont les Palestiniens qui ne retrouveront la paix  que lorsqu'on leur rendra ce qu'on leur a volé au sens humain et religieux du mot.


  Certes, même si je crois qu'on aurait dû bâtir ailleurs -sûrement pas à Madagascar non plus -  un état refuge pour les juifs, en prélevant une part des territoires des assassins nazis pour le bien des juifs, je suis aussi d'accord que dans la mesure où ils auraient respecté les habitants légitimes en 1948 de la Terre sainte, il aurait été possible, voire souhaitable  d'imaginer une terre pacifique et fraternelle où juifs et palestiniens puissent partager sans spoliation réciproque une terre qui leur est chère à  eux, tous frères d’Abraham.


 Oui, peut-être une partie du peuple israélien a besoin d'une thérapie en comprenant enfin que le choix divin n'en n'a pas fait le leader des nations qui peut sacrifier le décalogue pour arriver à ses fins mais que le peuple élu par Yahvé a pour mission  de prouver par sa vie et ses actions combien le Dieu de l'Alliance aime les hommes, tous les hommes,  Lui qui s'est fait connaître en particulier par ces prophètes dont Israël devrait reprendre le message exigent mais tellement positif.

 


En tout cas, Monsieur Eisenberg, ce matin vous n'avez pas été un thérapeute de Dieu pour le peuple palestinien maltraité par cette part sioniste d'un peuple qui dans le monde actuel ne donne pas une idée positive d'un Dieu dont il prétend être le témoin privilégié.

 

                                                                        Yvan Balchoy

 

yvanbalchoy13@gmail.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

G-riendi 20/12/2017 09:32

Je me souviens d'une émission, dont le sujet était Isaac et Ismael.
Ce monsieur expliquait pourquoi Sarah avait renvoyé Ismael et sa mère Hajar.
Selon ce rabbin, Ismael a eu un comportement obscène, incesteux,... envers Isaac !!!