Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par BALCHOY

 

Elle a passé, la jeune fille,

Vive et preste comme un oiseau:

A la main une fleur qui brille,

A la bouche un refrain nouveau.

C'est peut-être la seule au monde

Dont le cœur au mien répondrait,

Qui venant dans ma nuit profonde

D'un seul regard l'éclaircirait !

Mais non, ma jeunesse est finie...

Adieu, doux rayon qui m'a lui

-

Parfum, jeune fille, harmonie

 

 

http://www.labandedesmots.com/wp-content/uploads/2011/12/liste-poemes.pdf

 

 

 

 

yvanbalchoy13@gmail.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article