Catégories

Publié par BALCHOY

De passage à Lille,  pour visiter cette belle ville, que les flamands s'obstinent à continuer à appeler RIJSSEL  (parfois, comme à Halle sans même compléter ce nom fossile par la nouvelle appellation de la Flandre française) de façon nationaliste et revancharde, une amie Nicoise m'a offert dans la remarquable librairie "Le Furet du Nord" l'ouvrage de François Weyergans,  à présent de l'Académie Française.

 

Ce livre m'intéresse d'autant plus que j'ai connais un peu la famille Weyergans au sein des "Compagnons de Saint François" dont il fut avec sa femme le foyer "gardien" au sens de Saint François d'Assise,  à Bruxelles.

 

Cet ouvrage raconte sa jeunesse de grande confiance avec son père, catholique fervent, mais aussi comment son éducation "du tout interdit" le conduisit par réaction de sauvegarde sans doute à un chemin diamétralement opposé à celui dont rêvait pour lui son père.  Ainsi, au désespoir de Franz, François devient incroyant, agoraphobe, coureur de jupons et romancier » d'un autre genre de littérature que celui de son père.

Cet ouvrae, sincère et audacieux de vérité me semble une tentative de réconciliation au-delà de la mort du Père d'un fils merveilleusement doué lui aussi dans l’art d’écrire,  avec celui qui fut lors de son enfance son guide absolu mais qu'il dut quitter culturellement et religieusement pour se retrouver lui-même.

yvanbalchoy13@gmail.com

 

 

François Weyergans : Franz et François" (Roman)  Edition Grasset, Livre de poche (2007)

 

 

 

yvanbalchoy13@gmail.com

Commenter cet article