Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par BALCHOY

 

 

Je pense que vous aurez compris de suite de qui je parle

 

Depuis quelques semaines, le gouvernement français  nous rappelle de plus en plus l’État français, après la débâcle en 1940 plutôt que la république de renouveau du Général de Gaulle au sortir de la Libération.

 

Quand on écoute le triste et souvent stupide Ministre de l’Intérieur, Hortefeu, porteur du feu de la haine raciale (il a été d’ailleurs été condamné en première instance c’est vrai, il faut le dire, pour racisme, ce qui n’est pas le cas de la plupart de ses victimes innocentes.)

 

 

Il justifie sa politique d’expulsion brutale de France de citoyens de la Communauté Européenne, qu’il décrit en situation irrégulière d’une façon très discutable à partir des violences qui ont malmené une petite commune après la mort d’un jeune abattu par la polices dans des conditions pas très claires

 

Or les auteurs de ces débordements étaient des gens du voyage certes mais bien français et donc non expulsables.

 

Hier ce petit valet de Sarkosy, après avoir dit qu’il n’était pas question de jeter l’opprobre sur une communauté mais seulement sur ceux qui violaient la loi française, a pourtant conclu en ne parlant plus  que des Roms, venus de l’Est, totalement étrangers à ces  désordres publics pour se féliciter de leur reconduite de plus en plus accélérée dans leur pays. Bien entendu il a cité la prime de 300 euros par adultes et de cent par enfant ( je me pose la question de savoir si cette somme est nette pour eux chez eux ou contribue partiellement aux frais de leur « retour volontaire ».)

 

Monsieur Sarkozy adore parler des voyous. Mais ce grossier personnage, comme il l’a démontré plus d’une fois dans des échanges brutaux avec des citoyens français qui lui exprimaient  leur réprobation, qui n’a pas hésité plus d’une fois à violer la loi républicaine (par exemple en proclamant la culpabilité de personnes accusées certes mais présumés innocentes) sans conséquence pour lui car il a, depuis son élection, pris le pouvoir dans le domaine de la justice comme dans celui des Médias de la République,- je parle des chaînes de Radio-Tv.-

 

J’ai été heureux hier d’entendre la fille de Monsieur Delors, maire de Lille, situer à sa vraie place une majorité qui ramène la France de l’an 2000 aux miasmes racistes et inégalitaires de celle d’Etat Français de Pétain.  Et j’approuve aussi cet archevêque qui a rapproché, sans les identifier, la situation des Roms, sous le pouvoir violent et injuste de l’UMP de celui des juifs en 1942.

 

Monsieur Sarkozy jouera sans doute à ce propos la vierge effarouchée, il nous dira peut-être que 55% des catholiques approuvent  les mesures anti-roms – ce devait être une proportion très semblable en 1942  - mais il ne suffit pas de se dire catholique pour être chrétien. L’histoire de l’Eglise depuis l’inquisition jusqu’à notre époque le démontre hélas clairement.

 

Je le répète, la France et le gouvernement de Sarkosy est une France de non liberté, non égalité, non fraternité et à ce tire je la juge indigne de se dire encore la Patrie des « droits de l’homme ».

 

 

Yvan Balchoy

yvanbalchoy13@gmail.com

http://poete-action.ultim-blog.com

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article