Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par BALCHOY

 

 

 

Dans l'absolu comme beaucoup de camarades de mon parti je serais plutôt républicain.

Seulement en un pays communautaire comme le mien nous avons besoin d'un arbitre au-dessus de la mêlée.

Sinon comme ce fut le cas durant des dizaines d'années, une seule communauté risque de donner le ton à tout le pays en négligeant les préférences de l'entité minoritaire tout cela au nom  de la loi sinon du plus fort au moins du plus nombreux.

Le rôle que le roi Albert II a joué durant ces vingt ans, malgré le scepticisme à son égard, au début de son règne, m'a fait changé d'avis en tout cas pour la Belgique telle qu'elle existe aujourd'hui.

 

Je ne suis pas de ceux qui reprocheront  à l'ex-prince Philippe d'avoir parfois eu des mots durs pour certains fascisants aujourd'hui du nord du pays comme avant le guerre les rexistes  sévissaient dans le sud.

 

Bien entendu comme Roi, il devra tourner sept fois sa langue dans sa bouche avant de dire ce qu'il pense, même avec justesse et discernement, mais je compte  sur son sens de la justice qui fait partie de la vocation des bons rois pour empêcher notre beau pays de sombrer dans les excès du nationalisme et du libéralisme.


Bonne chance, Philippe et donne une autre tonalité à ce prénom qui dans notre histoire fut autrefois symbole de malheur et d'intolérance sous la coupe d'un roi d'Espagne qui avait oublié qu'il était le fils d'un roi autant de chez nous  qu'espagnol.

 

 

Voici quelques photos pris ce soir du 21 juillet au parc de Mouscron pour montrer comme cette fête nationale se décline aussi joyeusement dans nos province que dans la capitale :

 

 

 

 

21072013231.jpg

 

 

 

 

21072013232.jpg

 

 

 

 

21072013235.jpg

 

 

 

 

21072013236.jpg

 

 

 

 

21072013237.jpg

 

 

 

 

21072013238.jpg

 

 

Yvan Balchoy

 

yvanbalchoy13@gmail.com

 

 

 

 


 

 

 

 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article