Catégories

Archives

Publié par BALCHOY






Cascade ondulante de ta chevelure,
profondeur de ton regard qui me recrée,
bouche charnelle et charnue, que tel Gulliver,
je voudrais explorer,
caresses de tes doigts, chaleur de ta poignée de main,
qui me fait communier à tant d'amis.

Je voudrais tracer ma géographie de ton corps,
longer les longs fleuves de tes bras
jusqu'à leurs sources ambrées,
écouter ton coeur
en posant ma joue
sur l'élasticité de tes seins
seuls fruits qu'aujourd'hui
je voudrais sucer.

Remonter enfin l'infini fuseau de tes jambes
jusqu'au V velouté,
où je pourrais atteindre ton oiseau de feu,
plus doux que mousse,
et d'autant plus fascinant,
que son mystère est profond
et son sacré prometteur
d'accueil.

Ainsi
je serai un peu plus moi
en devenant un peu  toi,
tu seras un peu plus toi,
en te faisant quelque peu moi
et le cri de joie,
qui jaillira de nos lèvres,
ne sera pas seulement nôtre,
mais l'hosanna cosmique
d'une terre,
qui ne cesse de prendre conscience
de sa beauté
à travers nous.




Yvan Balchoy
yvanbalchoy13@gmail.com
http://poete-action.ultim-blog.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article