Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par BALCHOY

Bernard Tapie a porté plainte en diffamation contre Le Figaro et Le Figaro Magazine pour avoir écrit que le "feuilleton Tapie/Crédit Lyonnais" a coûté 15 milliards d'euros aux contribuables, a-t-il annoncé mardi à l'AFP.

 

http://www.actualitiz.fr/a128292-actualite-france-affaire-tapie-credit-lyonnais-bernard-tapie-porte-plainte-contre-le-figaro.html

 

ENQUETE - La Commission des finances a critiqué le règlement de l'affaire entre le Crédit Lyonnais et Tapie...

Il contre ataque. L'ex-homme d'affaires Bernard Tapie a indiqué ce vendredi à l'AFP avoir écrit au président de la commission des Finances de l'Assemblée, Jérôme Cahuzac, pour contester un rapport «partial» qui dénonce le compromis d'arbitrage entre lui et le Crédit Lyonnais signé en 2008. Il a également jugé «absolument impossible» qu'une mention ait été ajoutée dans ce compromis permettant aux époux Tapie d'empocher un record de 45 millions d'indemnités au titre du «préjudice moral», comme Cahuzac l'affirme dans l'avant-propos d'un rapport d'information rendu public jeudi....

«Préjudice moral»

Dans l'avant-propos du rapport, Cahuzac évoque le possible ajout d'une mention «préjudice moral» dans le compromis d'arbitrage qui «se révélera très favorable aux époux Tapie et très coûteuse pour les finances publiques: jamais l'indemnisation d'un préjudice moral n'a été fixée à ce niveau-là (45 millions d'euros)».

 

Dans l'avant-propos du rapport, Cahuzac évoque le possible ajout d'une mention «préjudice moral» dans le compromis d'arbitrage qui «se révélera très favorable aux époux Tapie et très coûteuse pour les finances publiques: jamais l'indemnisation d'un préjudice moral n'a été fixée à ce niveau-là (45 millions d'euros)».

Le président du CDR, Jean-François Rocchi, l'une des personnes visées par le rapport, a démenti. «C'est absolument impossible, a affirmé pour sa part Bernard Tapie. Chaque fois que mes liquidateurs proposaient quelque chose, ça devait être validé par le juge commissaire et le CDR vérifait. Chaque fois que le CDR acceptait ça devait être validé par le conseil d'administration et les liquidateurs vérifiaient», a-t-il fait valoir.

«Là où il y a confusion, c'est que ce n'est ni les liquidateurs ni le CDR qui pouvaient dire le préjudice moral sera de tant et le préjudice économique sera de tant. Ce sont les arbitres qui ont décidé», a-t-il ajouté. La décision du tribunal arbitral avait soulevé une vive polémique dans le monde politique, qui avait rebondi en septembre 2010 lorsque Le Canard enchaîné avait affirmé que Bernard Tapie empocherait effectivement 210 millions d'euros de l'Etat et non entre 20 et 50 millions, comme l'avait assuré deux ans plus tôt la ministre de l'Economie, Christine Lagarde.

http://www.20minutes.fr/politique/699391-politique-affaire-credit-lyonnais-bernard-tapie-conteste-rapport-partial

 

 

 

 

Bernard Tapie n'aime pas qu'on critique la procédure judiciaire douteuse qui l'aurait enrichi de 400 ou 200 millions, selon les sources (?), dont en tout cas de 45 millions au titre de préjudice moral, somme incroyable.

 

Il est possible que le "Crédit Lyonnais" n'ait pas agi honnêtement à son égard. et, en ce cas, il est normal que son vrai préjudice soit réparé.

 

Rappelons que l'homme d'affaire parfois un peu sulfureux, qu'il fut, achetait  autrefois des société en déconfiture pour s'enrichir vite fait bien fait avant  trop souvent de s'en débarrasser en mettant quantité de salariés à la porte et lui en se remplissant les poches.

 

 Je trouve qu'aujourd'hui ce serait pour lui une manière élégante (est-ce possible ?) de renvoyer l'ascenseur en partageant son préjudice moral avec ses anciennes victimes.

 

 

 

Bernard Tapie poursuit en diffamation l'un des meilleurs spécialistes français de l'arbitrage, Thomas Clay, qui a contesté la légalité de la procédure lui ayant permis de récupérer plus de 200 millions d'euros dans l'affaire Adidas, selon une citation consultée mardi par l'AFP, confirmant des informations révélées par Mediapart.

En avril 2010, dans une interview accordée au Nouvel Observateur, Thomas Clay avait notamment déclaré: "On sait depuis le début que le recours à l'arbitrage était illégal". Il avait ajouté: "Il reste un recours, qui pourrait être actionné, si suffisamment d'éléments étaient réunis pour prouver qu'il s'agit d'un arbitrage frauduleux et les dernières révélations semblent l'attester".

Jugeant ces propos diffamatoires, Bernard Tapie a décidé de poursuivre Thomas Clay et le Nouvel Observateur en diffamation. Il leur réclame 150.000 euros de dommages et intérêts pour préjudice moral.

 

 

 

C'est vrai qu'autrefois j'ai éprouvé une certaine sympathie pour le Ministre de la ville fidèle  alors à la gauche qu'était devenu  Bernard Tapie.  Quand la justice  s'est intéressée à ses qualités de Mentor sportif et surtout de Menteur  professionnel au point de l'envoyer, assez sévèrement sans doute, un certain temps en prison, j'ai éprouvé plutôt un brin  de sympathie pour l'homme abattu mais, peu à peu, je l'avoue son comportement postérieur, la cupidité injuste de l'homme et son virage à droite ont peu terni mon admiration passée.

 

Je trouve que Thomas Clay, ce professeur expérimenté, en disant ce que beaucoup de gens pensent en France avec la compétence qui est la sienne,  a pleinement raison.

 

Certes, en l'affaire, Tapie est plutôt receleur d'une somme faramineuse obtenue grâce au détournement de la justice nationale vers un arrangement qualifié de justice privée.  

 

Ce fut décidée par Madame Lagarde (ou à travers elle par Sarko lui-même, heureux de remercier Tapie d'avoir changer de bord en politique (?) qui risque de devenir demain avec l'aide du même chef du parti des riches, la  présidente  libéralissime du FMI pour le plus grand malheur des peuples du monde après avoir fait le malheur de la France d'en bas sous la houlette Sarkozienne.

 

Monsieur Tapie, à votre place, en regardant votre passé, je ne serais pas fier de m'être à ce point enrichi douteusement tandis que tant de français ont par vous connu autrefois  le malheur et la misère.

 

 

 

Yvan Balchoy

yvanbalchoy13@gmail.com

http://poete-action.ultim-blog.com

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article