Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par BALCHOY

Hier après-midi j'ai suivi sur la 5 le magnifique documentaire "HOME" de Yann Arthus-Bertrand, que je vous conseille très vivement

 

j'ai écrit  sur un petit carnet quelques mots qui m'ont paru à ce moment là significatifs et importants. Les voici tels que je les ai notés en vitesse. Ensuite, je tenterai de vous résumer plus logiquement le message de Yann Arthus-Bertrand qui nous concerne tous.

 

"Destruction de l'essentiel pour notre superflu

 Depuis deux siècles saccage organisé de notre planète

 L'exemple de l'ile de Pâques, couverte il y a des siècles d'arbres très haut et d'une foret dense que les indigènes ont déboisé et peu à peu la population a été décimée elle aussi comme le reste de la nature.

Aujourd'hui 50 % des richesses de la terre sont accaparées par 2 % de la population.

Aujourd'hui si croissance il y a dans l'humanité, c'est la croissance de la pauvreté.

Disparition des glaciers plus grande réserve de l'eau douce sur notre terre

 

A NOUS D'ECRIRE ENSEMBLR LA SUITE (PAS NECESSAIREMENT LA FIN) DE NOTRE HISTOIRE"

 

 

Le documentaire nous a rappelé toute cette évolution du minéral, du vivant, microbiologique, végétal et animal qui ont fait de notre planète un trésor de richesses et de promesses.

 

Il détaille toutes ces énergies fossiles qui ont mis des millénaires, des millardaires même  à se constituer.

 

Mais l'homme en moins de deux siècles risque de tarir cette manne généreuse mise à notre disposition au lieu de la gérer  avec sagesse.

 

Il la pille  avec un esprit de lucre qui met en danger la vie de l'humanité mais aussi de la vie sous toutes ses formes dont nous sommes aussi responsables.

 

 

Il y a longtemps déjà que des esprits scientifiques nous mettent en garde sur le danger que court l'humanité et la vie tant animale que végétale, qui n'est pas une marchandise commerciale et privatisable mais que nous avons à partager  comme cette planète qui, comme tant de Sages nous l'ont rappelé, nous a été donné en héritage et que nous avons à transmettre à nos enfants.

 

Le destruction de plus en plus accélérée des poumons de notre terre que constituent entre autres la forêt de l'Amazonie, Bornéo etc.. risque à la longue de rendre l'air de plus en plus irresponsable.. etc.. J'en ai été personnellement témoin en visitant Letizia lors d'un voyage en Colombie.

Les populations  autochtones qui en Amérique du Nord et du Sud, en Australie....ont été dépossédé de leur territoire qu'ils géraient la plupart du temps avec grande sagesse nous donnent aujourd'hui encore une leçon de vie qui peut nous servir.

 

Ils ont raison de nous réclamer le droit de vivre selon leur culture ancestrale et d'être mis à l'abri de la rapacité des firmes prêtes à tout  pour s'approprier les dernières gouttes de pétrole enfouies sous leurs paysages et habitats. Rappelez-vous "TINTIN EN AMERIQUE" d'Hergé.

 

 

 

 

Le réchauffement de la planète, en faisant fondre à une vitesse accélérée, cette plus grande réserve d'eau potable de notre globe, que constituent les pôles et leur calotte glacière risque non seulement de mettre en danger les territoires et même la vie de beaucoup d'êtres vivants mais la subsistance et la possibilité de nourrir des hommes toujours plus nombreux sinon toujours plus pauvres selon cette proportion scandaleuse qui donne à 2 % de la population humaine, des profiteurs et des voleurs 50 % des richesses mondiales qui ne leur appartiennent pas. 

 

Oui,  Marx avait raison hier et a encore plus raison aujourd'hui.

 

Si nos pseudo-démocraties occidentales continuent à confisquer les richesses non seulement de leur peuple mais des autres nations, il faudra qu'un nouveau Lénine, à l'esprit non seulement social mais écologique, crée une nouvelle  révolution mettant fin au pillage des richesses de la terre par une petite minorité de "requins" à mettre hors d'état de nuire.

 

 

A la fin de l'émission, devant le désastre que représente pour notre terre le libéralisme capitaliste, on pourrait penser que le seul avenir qui attend notre terre est de devenir comme Mars ou la lune un désert glacé sans hommes, sans vie.

 

Mais telle n'est pas du tout la conclusion que nous propose le documentaire de Yann Arthus-Bertrand.

 

Il est encore temps de faire demi-tour et de redonner à notre terre toutes ses énormes chances en rompant avec cette loi inhumaine du profit maximum pour redonner à notre terre et à toutes formes de vie toutes leurs splendeurs. Bien entendu un tel revirement exigera de tous effort et renoncement mais le jeu en vaut la peine.

 

J'ai envie de terminer cet article en rappelant cette conclusion positive du documentaire :

 

A NOUS D'ECRIRE ENSEMBLR LA SUITE DE NOTRE HISTOIRE"

 


 

 

yvanbalchoy13@gmail.com

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article