Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par BALCHOY

 

 

 

 

Je l’avoue à mon corps défendant, chaque matin, en semaine, en me réveillant je me branche automatiquement  le plus souvent sur Europe 1, plus sans doute à cause de satisfactions passées que par mon accord actuel avec cette Radio.

 

Ce matin j’ai appris par un ministre prétendument socialiste, Monsieur J. Y. Le Drian,  que la France vend à des pays dictatoriaux comme la dictature islamique de l’Arabie Saoudite, le Qatar ce faux ami de la France et beaucoup d’autres, pour 7 milliards d’armes et qu’elle s’en vante.


Si j’avais été journaliste de cette chaîne, je n’aurais pas manqué de demander à ce ministre heureux combien de victimes innocentes ont péri  grâce à l’efficacité terrifiante et de plus en plus lâche de ces armes crées pour tuer autant que possible à cent contre un comme nous avons pu le constater lors d’un massacre récent dont les assassins – je cite le criminel Netanyahou et toute sa clique sioniste et non honorablement juive suivant les traditions et la foi de ce grand peuple qui nous a appris Dieu et le Décalogue- ont été certes critiqués du bout des lèvres mais jamais menacés ni par la France des Droit de l’homme ni bien sûr par les USA, les grands prêtres di dieu Mammon.

 

Mais quand ce ministre militariste Brillant  veut intervenir en Libye, où c’est la pétaudière comme en Irak (Tiens ces deux pays n’ont-ils pas été un matériel de choix de la pacification démocrate pour  l’impérialisme américain puis français désireux d’exporter notre haute conception des droits de l’homme), grâce à l’imbécilité et la perversité du sioniste Bernard Henri Levy qui parle beaucoup des droits de l’homme sauf quand les sionistes assassinent.

Ce hâbleur invétéré a poussé la France à trahir l’autorité  de l’ONU et s’est rendu par le fait même co-responsable de la mort de centaines sinon de milliers d’innocents et de la mise à mort barbare, pour des raisons bassement politiques d’un chef d’Etat, dictateur certes de son pays mais  honoré pourtant  peu de temps auparavant par une invitation  à Paris un 14 juillet (quelle en était la contrepartie ?) mais qui assurait à son peuple, en particulier aux  moins lotis un minimum de bien-être social dont il est privé aujourd’hui en Irak et en Libye grâce à l’imbécilité de Bush et de Sarkozy que je considère tous deux comme des criminels de guerres qui devraient être traduits en justice.

 

 

Je disais donc qu’à 9H 40 pour ne pas écouter l’imitateur clownesque et souvent , me semble-t-il, sympathisant de droite, ce qui est son droit, à Europe 1 dont l’arrivée  me sert  parfois de réveille-matin pour sortir du lit et changer d’information en écoutant Jean Jacques Bourdin qui a le mérite non de proclamer  des vérités péremptoires ou paradoxales mais de laisser parler des hommes et des femmes de tout horizon avec lesquelles il n’est pas toujours d’accord et ne le cache pas mais dont il tient à ce que nous connaissions leur avis sur le problème posé.

 

C’est au cours de son émission qu’une jeune femme de conviction, Marguerite m’a réjoui le cœur et surtout donné espoir d’un avenir meilleur pour la Gauche française.

Tout en ne cachant pas que la personnalité privée du Président Hollande n’est pas son idéal, elle apprécie sa politique tellement différente du "bling bling" du président d’avant. Elle trouve sympathique ce gouvernement jeune avec tant de femmes et tant de personnes issues de l’immigration.

 

  Sans faire du mariage pour tous la loi principale du quinquennat, elle est satisfaite des efforts du Président des français pour rendre la France plus compétitive et en même temps préparer des jours meilleurs pour les sans emploi.


A propos de ce ministre presque mort-né, puisque ne payant plus ses impôts depuis des années elle souligne avec justesse que c’est justement grâce à des lois et contrôles nouveaux  mis en place par les socialistes que si rapidement il a pu être mis hors d’état de nuire en perdant son poste tandis que sous l’ex gouvernement de la droite des actes autrement répréhensibles ont été commis  tels la gestion calamiteuse de l’UMP, la place donnée à l’argent indécent dans la préparation des élections, des mesures illégales prises lors de la guerre en Libye.

 


 Ainsi à cause des lenteurs ou de certains  blocages de la justice, un homme comme Sarkosy, qui a tant et tant de casseroles et d’injustices à ses basques se prépare semble-t-il  à redevenir peut-être président de l’UMP (en un sens un parti a le chef qu’il mérite et je ne l’envie certes pas !) , puis demain peut-être Président de la République alors que pour des dizaines de raisons il aurait dû être destitué à vie d’une telle fonction, ce qui n’est pas le cas de François Hollande qui n’a pas commis de malhonnêtetés dans l’exercice ce de ses fonctions contrairement à son prédécesseur.

 

Bien sûr, je me rends compte qu’en relevant les propos dignes et courageux de Marguerite, je mêle sûrement mes opinions  aux siennes.

Je veux seulement lui redire ce matin combien j’ai apprécié son intervention et son courage face à des hommes politiques de droite qui n’hésitent pas,  en demandant sinon en exigeant le démission de Monsieur Hollande, à  combattre les institutions du pays et  la légalité du Président , en trahissant ainsi le pacte républicain.

Quant aux journalistes, se donnant souvent de prétendues  compétences « économiques »  ou extrapolant à partir de sondages dont l’objectivité m’est incertaine, on dirait qu’ils veulent parfois remplacer les élus du peuple par les élus de la Finance publique ou cachée.

 

Merci Marguerite de ton honnêteté, de garder le cap de ton idéal et si j’avais un souhait à exprimer ce serait que beaucoup de jeunes femmes et hommes de ton âge qui me semblent décidés à ne pas céder aux puissances financières se lancent dans une nouvelle manière de vivre la  politique ou la devise « LIBERTE, EGALITE, FRATERNITE » ne reste plus lettre morte comme trop souvent aujourd’hui.

 

MERCI MARGUERITE !

 

Yvan Balchoy

 

yvanbalchoy13@gmail.com

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article