Catégories

Publié par BALCHOY

A l'indépendant

 

 

http://alainindependant.canalblog.com/archives/2007/11/24/6937319.html

 

Résolution 3379.

(10 novembre 1975) 
Assimilation du Sionisme au racisme .
Thèse ONU du 10.11.1975 au 16.12.1991

L'ASSEMBLÉE GÉNÉRALE,

RAPPELANT sa résolution 1904 du 20 novembre 1963, promulguant la Déclaration des Nations Unies sur l'Elimination de Toutes les Formes de Discrimination Raciale, et en particulier son affirmation que "toute doctrine de différenciation ou de supériorité raciales est toujours scientifiquement fausse, moralement condamnable, socialement injuste et dangereuse", et son cri d'alarme face aux "manifestations de discrimination raciale qui ont encore lieu dans quelques régions du monde, et dont certaines sont imposées par des gouvernements par le biais de mesures législatives, administratives ou autres",

RAPPELANT EN OUTRE que, dans sa résolution 3151 G du 14 décembre 1953, l'Assemblée générale avait condamné, entre autres, l'alliance impie entre le racisme sud-africain et le sionisme,

PRENANT ACTE de la Déclaration de Mexico sur l'Égalité des Femmes et Leur Contribution au Développement et à la Paix, en 1975, proclamée par la Conférence Mondiale de l'Année Internationale des Femmes, qui s'est tenue à Mexico du 19 juin au 2 juillet 1975, et qui a promulgué le principe selon lequel "la coopération et la paix internationales requièrent la réalisation de la libération et de l'indépendance nationale, l'élimination du colonialisme et du néo-colonialisme, de l'occupation étrangère, du Sionisme, de la ségrégation et de la discrimination raciale sous toutes ses formes, ainsi que la reconnaissance de la dignité des peuples et de leur droit à l'autodétermination ",

PRENANT ACTE EN OUTRE de la résolution 77 , adoptée par l'Assemblée des Chefs d'États et de Gouvernements des Organisations de l'Unité Africaine, lors de sa douzième session ordinaire, tenue à Kampala, du 28 juillet au 1er août 1975, qui a estimé "que le régime raciste en Palestine occupée et le régime raciste au Zimbabwe et en Afrique du Sud ont une origine impérialiste commune, qu'ils forment un tout et ont la même structure raciste, et qu'ils sont organiquement liés dans leur politique destinée à opprimer la dignité et l'intégrité de l'être d'humain",

PRENANT ACTE ÉGALEMENT de la Déclaration Politique et Stratégique de Renforcer la Paix et la Sécurité Internationales et d'Intensifier la Solidarité et l'Assistance mutuelle entre les Pays Non-Alignés, adoptée lors de la Conférence des Ministres des Affaires Etrangères des Pays Non-Alignés, qui s'est tenue à Lima, du 25 au 30 août 1975, qui a très sévèrement condamné le Sionisme comme une menace pour la paix et la sécurité du monde, et a appelé tous les pays à s'opposer à cette idéologie raciste et impérialiste,

DÉCRÈTE que le sionisme est une forme de racisme et de discrimination raciale.



16 ans plus tard, l’ONU reviendra sur sa décision au moyen d’une autre résolution .
Remarquons pour être exact et complet que la première « Résolution » était accompagnée de « motivations », et la deuxième « non » .
Chacun en tirera les conséquences logiques et sémantiques qu'il convient 

Résolution 46/86.
(16 décembre 1991) 

L'ASSEMBLÉE GÉNÉRALE,

DÉCIDE d'abroger la décision contenue dans sa résolution 3379 du 10 novembre 1975.

 

Posté par Alaindependant à 23:37 - Orients - Commentaires [0] - Rétroliens [0] - Permalien [#
Tags : internationalsionisme 

 

P.S. Aujourd'hui suite à la gesticulation verbale antiislamique de COPE, "juif non pratiquant" selon ses dires à propos d'un pain au chocolat interdit à un enfant à cause du Ramadan (???) ,  Monsieur Debré (Michel ?) l'approuverait selon une radio commerciale en  se disant SIONISTE. Etrange que que cette personnalité soit si fière de faire partie d'un mouvement qui proclame la légitimité du vol, de l'expulsion des habitants légitimes d'une région.

Le nombre de juifs qui figure au plus haut de l'Etat est inversément proportionnel au pourcentage de la population qu'ils représentent. Pas de problème à une seule condition. Ils sont élus comme français et non comme israéliens ou admirateurs d'Israël. Qu'ils ne l'oublient pas sans quoi leur action politique serait à combattre comme le sionisme.

 

Yvan Balchoy

 

 

 

yvanbalchoy13@gmail.com

 

Commenter cet article