Catégories

Publié par BALCHOY

SARKOSY RESPONSABLE DU CHAOS LIBYEN EST-IL LE DERNIER REMPART CONTRE LE TERRORISME (REEDITION)

Non Sarkozy n'a pas changé. Ce soir sur Antenne 2 il a bien tenté de se présenter comme le meilleur bouclier contre le terrorisme islamique.

Il est évident qu'il a tenté de minimiser, de contredire même l'attitude efficace et responsable du Président Hollande et de son premier Ministre avec lesquels je ne suis pas toujours d'accord certes mais qui sont infiniment plus responsables et respectables que cet homme qui a failli et perdu la confiance du peuple français par ses rapports plus que troubles avec l'argent lui qui aime tant fréquenter les millionnaires de la République.

Si l'intervention, confirmée par l'ONU,  a Benghazi était justifiée, ensuite  pour des raisons obscures, peut-être pas tant qu'on ne le pense, Sarkozy a transformé en coup d'état la mission qu'il avait reçue en la trahissant. Qui pourra jamais compter le nombre de victimes innocentes qui ont résulté de ce choix illégal et criminel dont le triste résultat  apparait aujourd'hui dans ce chaos que j'appellerai LEVItique ou Sarkosique qui s'inscrit hélas aujourd'hui dans l'Islamisation croissante du Moyen Orient.

 

Il faudra bien qu'un jour la vérité, que je ne connais pas, sorte sur ce qui s'est passé à Karachi et lors de l'assassinat de Kadhafi  qui aurait pu facilement être évité si la France avait conduit ce chef d'Etat en fonction devant un tribunal capable de le juger honnêtement.

 

Personnellement je n'ai jamais compris pourquoi le chef d ela4 Libye, dont on connaissait la politique terroriste, a été invité comme un ami cher à la France un 14 juillet puis réduit au silence mortel sinon en imaginant qu'à un moment il a paru au Président Français comme une carte à jouer et deux ans plus tard une carte à brûler.

 

A la fin de l'émission-interview, le journaliste d'Antenne 2 a demandé à cet ancien président, pourquoi, lui qui n'est plus aux affaires, avait tenté et réussi de se hisser au premier rang de la marche des chefs d'Etat.

Vous pouvez écouter et réécouter sa réponse, vexé qu'il était qu'on ose imaginer en lui un jaloux de son successeur, ce qui à mon avis le cas. Elle ne répond en rien à l’interrogation du journaliste.

 

Non Monsieur Sarkozy, vous avez raté lamentablement votre présidence, vous n'êtes qu'un leader de la droite la plus rétrograde. Avec vous, j'aurais peur de voir la France prendre aujourd'hui  le chemin criminel d'un Bush et se voir affublée d'un "ACTE PATROTIQUE" qui sûrement  mettrait au maximum la justice au rancart en donnant le maximum de pouvoir aux policiers persuadés que la force en ces temps troublés doit primer le droit

 

Dieu, celui qui ne tue pas et condamne les meurtriers, surtout d’innocents,  nous préserve de vous voir revenir aux affaires.

Il y a heureusement encore en France des hommes politiques qui n'ont pas de sang sur les mains et désirent un pays plus juste sans apartheid social pour demain conduire la France dans la grande voie de la fraternité énergique certes  quand ce sera nécessaire, mais juste  aussi que je crois impensable avec vous et vos amis.

Yvan Balchoy

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article