Catégories

Archives

Publié par BALCHOY

 

Une circulaire qui rappelle les années noires de l'occupation, des Roms qu'on ne se contente pas d'expulser de leur campement pas toujours réglementaire mais qu'on expulse de France collectivement en détruisant  parfois leurs biens, y compris leur caravane,  moyennant une obole , dite acceptée librement -Quel autre choix ont-ils ? L'expulsion pure et dure !

 

Le judas Besson qui ose dire qu'il ne connaissait rien de la circulaire pondue par Hortepou, pardon Hortefeu,  un sale type que je ne voudrais pas voir à l'enterrement d'un ami assassiné car sa présence est déshonorante.

 

La réforme des pensions est une nécessité, mais l'injustice de la solution préconisée par le menteur professionnel et privé, Woerth est une injustice criante pour les femmes et les petites carrières. En revanche, elle est presqu'indolore pour les riches. 

 

 

Ce n'est pas par hasard non plus , qu'un fonctionnaire, un peu trop bavard pour informer l'opinion, a été renvoyé symboliquement à Cayenne ancien pays du bagne que Sarko aurait aimé peut-être  reconstruire pour le punir.

 

La "majorité" (qui n'est si importante que par le trucage organisé des lois électorales) pourtant quand ça l'interesse laisse filtrer sans vergogne des informations relevant du secret de l'instruction.

 

Ce qui est un crime pour Pierre est une vertu pour Nicolas.

 

Ce que la France comprend de plus en plus c'est qu'elle est dirigée par un homme dérangé par une ambition terrifiante prêt à tous les coups bas pour modeler à sa guise la France de ses rêves,  asservie à ses riches amis du Medef. Je ne suis pas sûr que devenu grand Maître de la justice, des Medias de l'Etat, de la Police, il ne tente quelque coups fourrés contre la régularité des élections.

 

La tentative d'innocenter des policiers gravement compromis dans la mort de jeunes gens (l'affaire de la cabine haute tension et de la collision d'une voiture de police et une mini moto) et la cadeau scandaleux fait à Tapie avec l'argent des contribuables, montre bien que le vrai Président des riches, via la Garde des sceaux, à ses bottes, n'hésite pas à préserver les policiers même en mentant honteusement (comme il l'a fait dans une de ces affaires en prétendant  à tort que ces jeunes venaient de faire un cambriolage !!)

 

  Je prétends appeler un chat un chat et ce gouvernement  en grande partie une bande  de voyous,asservis à l'argent, sans foi ni loi.

Et les remontrances récentes venant de l'Europe sont amplement méritées !

 

 

 

Yvan Balchoy

yvanbalchoy13@gmail.com

http://poete-action.ultim-blog.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article