Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par BALCHOY

 

 

 

 

 

13032013179.jpg

 

Sans toi

Les yeux du ciel se sont fermés

Vers le silence d'hiver qui sommeille encore.

 

Sans toi

S'écoule l'ennui du temps brisé sur le passé

où je te revois encore dans le regard de l'été

quand les violons du ciel chantaient sa mélodie.

 

Sans toi

J'ai laissé mon printemps mourir près de ton visage

couvert de mes larmes posées sur tes joues

caressées avec mes mains usées de t'aimer.

 

Sans toi

La lumière s'est éteinte

aux portes de l'éternel sommeil

qui repousse les rêves lointains

passant comme une brume éphémère.

 

Sans toi

il n'y a plus de temps

l'été se repose au seuil de l'éternité

où je t'aimerai toujours

 

Viviane Demol

le 12 juillet 2007

 

 

yvanbalchoy13@gmail.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article