Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par BALCHOY

REPUBLIQUE ET LAÏCITE (PAUL ARRIGHI)

 


Merci Paul Arrighi, mon ami !

 


Objet: Texte sur la République et la Laicité  (nouvelle version)

 

Suite à l'assassinat lâche et odieux commis contre les journalistes et personnels ainsi de deux policiers à «Charlie Hebdo»: «J'ai perdu tous mes amis aujourd'hui» affirme Philippe Val."


Pour ma part Hara Kiri puis Charlie Hebdo furent mes initiateurs et de vrais "amis de nos  jeunesses" qui s'étaient fait,  professeurs d'ironie m'enseignant la valeur salubre des l'irrespect des "Dindons" , des imposteurs et des "fâcheux" dont se moquait déjà Molière. Dans la République quelque peu empesée  du "Pompidolisme finissant" et  des "Marcellinades", leurs dessins nous rendaient la vie plus légère et la saveur de la vie plus goûteuse.


Ces journalistes et dessinateurs au grand talent surent ouvrir grand les portes  du rire salvateur,  face à tous les conformismes et au fanatisme récurrent !


Leurs lâches assassins ont montré leur vrai visage, celui de "fascistes théocratiques" ennemis de la Liberté et de toute bonheur sur terre pour la vie si courte qui nous est donnée.

Mais la juste défense Républicaine contre les ennemis de la Liberté d'expression qui est la plus sacrée des Libertés après celle de vivre, ne doit pas constituer un prétexte pour d'autres ennemis sournois de la Liberté et chantres de l'intolérance qui pratiquent l'amalgame et s'en prennent aux musulmans dans leur ensemble parmi lesquels une grande majorité de citoyens Français, hélas,  parfois socialement mal intégrés et trop souvent victimes de discriminations.

Une République authentique ne saurait faire le tri entre ses citoyens et laisse philosophies et religion dans la sphère privé.
Ce vrai bouclier du "vouloir vivre ensemble " se nomme la Laicité qui fut avec la loi de 1905 une conquête précieuse pour notre Nation.


Les seules distinctions admises dans une République  ne peuvent reposer que sur les mérites tellement rendus. Toute tentative de rejeter hors de la communauté nationale une fraction de celle-ci est un crime contre la Nation car elle l'affaiblit et la divise. C'est le rôle néfaste que jouent certains  hypocrites en faisant mine de se présenter comme leurs meilleurs défenseurs de la Nation alors qu'il la vident ses valeurs de son contenu progressiste.


Il faut savoir rester vigilants devant les dangers multiformes qui ne viennent pas tous du même côté et prennent  parfois le masque d'un faux  et hypocrite "Nationalisme"; qui est en réalité un  faux patriotisme destine fatalement a se retourner contre la Nation et la République en la divisant gravement,
Paul Arrighi

 

 

 

Paul Arrighi

 

 

 

 


Objet: Texte sur la République et la Laicité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article