Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par BALCHOY


Vous avez peut-être entendu parler de ce « fait divers » qui s’est passé dans un collège de France. Énerve par sa Principale qui avait traité « Al QAÏDA » de mouvement terroriste un jeune a critiqué vertement la directrice de son établissement scolaire en niant cette qualification ajoutant  qu’on s’en prenait toujours aux arabes.
Par la suite l’attitude de la Principale qui a voulu discuter avec les parents de l’élève, comme si les propos de celui-ci étaient intolérables, l’attitude du jeune collégien qui est revenu « lacrymogéniser » le bureau de la directrice ont transformé cette discussion en drame social qui va sans doute entraîner l’exclusion de l’élève.

Depuis ma jeunesse, je le répète, je n’aime pas ce mot de terroriste . Je sais bien qu’il désigne le comportement criminel de personnes qui, pour faire triompher leur cause, terrorisent des innocents et donc  que c’est une attitude détestable et criminelle que je condamne comme un crime contre l’humanité.

Mais je n’ai pas oublié non plus  que les nazis appelaient terroristes nos résistants et depuis lors  j’évite ce terme souvent utilisé par les plus forts contre les plus faibles. 

Bien entendu que l’attentat lâche  de New York et ceux de Londrès, Madrid sont des actes  qui déshonorent  la cause qu’ils prétendent défendre. Mais pourquoi considérerais-je autrement ce qui s’est passé à Nagasaki, à Dresde, les raids allemands sur Londres, ceux au napalm au Vietnam et les massacres de Gaza, l’an dernier.
Je sais bien que, pour les USA et l’Otan, le Hamas est considéré comme une organisation terroriste ; à mes yeux c’est plutôt l’état criminel, colonialiste et raciste d’Israël qui mériterait cette épithète. Je dirai donc que l’état sioniste s’est comporté souvent et agit  encore comme un criminel de guerre qui mériterait un boycott économique et militaire généralisé.

Mais revenons à notre Principale, en, tant que personne, elle a le droit de considérer, à la remorque, c’est vrai de son gouvernement et des USA,   Al Qaïda comme une organisation terrorisme, j’y vois, je le répète, une organisation criminelle. Mais il n’y a pas de dogme d’état révélé en politique et par exemple je ne considère pas le parti des résistants Kurdes en Turquie et encore moins le Hamas comme un parti criminel, même si je suis loin d’approuver tous ses actes de résistance.
A mon avis en tant que Principale, cette dame n’a pas le droit n’imposer à ses élèves ses convictions personnelles ou étatiques. Il n’est pas question ici de « liberté,égalité, fraternité ».

 Pourquoi l’OTAN qui a causé directement ou indirectement dix fois plus d’assassinats d’innocents que Al Qaida serait-il une organisation respectable. Ce n’est pas en tout cas mon avis et j’y vois plutôt une organisation devenue en tout cas criminelle depuis l’époque des sanglants Bush.
L’élève avait le droit, à mon avis,  de réfuter poliment l’avis de sa principale, je ne sais pas s’il l’a fait, mais je trouve dommage de mêler si vite les parents à ce différent. Bien entendu la dévastation du bureau de la directrice est totalement indéfendable.

Mais je retiens de cette affaire que nos médias, une fois de plus, se sont raillés presqu’inconditionnellement au point de vue du plus fort ? Dommage pour une liberté de la presse qui, hélas, devient de plus en plus virtuelle. En tout cas, je me refuse plus que jamais à utiliser encore ce mot de "terroriste", car chacun, aujourd’hui comme hier, est  trop souvent le terroriste d’un autre qu’il qualifie comme tel. Seuls les actes comptent et à mes yeux la fin ne justifie pas les moyens ni pour l’Otan, ni pour Al Qaïda ni pour Israël.



Yvan Balchoy
Yvanbalchoy13@gmail.com
http://poete-action.ultim-blog.com


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article