Catégories

Archives

Publié par BALCHOY

CE QUI ME FAIT PEUR

 

 

J'ai déjà dit, plusieurs fois, ce que je pensais, sinon de l'homme Bart De Wever que je ne connais pas, au moins  de ses idées que j'exècre et que je crois très dangereuses, même si, au regard de beaucoup, il est considéré comme à la tête d'un parti démocratique.

 

Vouloir donner au million de Bruxellois un statut subalterne sans tenir compte de la volonté de sa population n'est pas une attitude démocratique.

 

Je prends acte que Monsieur De Wever tend la main aux Wallons mais il doit prouver par des actes, des concessions (bien sûr réciproques) sa volonté de faire en sorte que chaque habitant de la Belgique soit solidaire des autres qu'il vive au nord, au sud du pays ; bien entendu, je ne préjuge pas à l'avance un piège du parti nationaliste flamand mais je serais, si j'avais un mandat francophone, très méfiant.

 

 

CE QUI ME REJOUIT

 

D'abord la disparition du FN et la chute spectaculaire du raciste Vlaamse Belang-Bloc

 

Une progression indéniable du PTB-PVDA, qui se manifeste particulièrement dans la région de Liège avec de très bons résultats là où il a déjà des conseillers communaux et où donc il prouve qu'il n'est pas un parti de parlottes mais un parti d'action.  Plus nous aurons de régions où des médecins "pour le peuple" agiront pour la santé des travailleurs, plus, j'en suis persuadé, les résultats électoraux de notre Parti national grandiront dans toutes les régions.

 

Je suis heureux que le "parti populaire", très à droite, né d'actionnaires déçus, parfois à juste titre, de la disparition de Fortis en tant qu'entité Belge, n'a pas obtenu le succès qu'il escomptait. Il a fait reculer le M.R., mais comme je trouve son programme pire, j'espère qu'il n'aura pas ce siège "par apparentement" souvent très injuste qui est malheureusement possible dans la région Bruxelloise.

 

CE QUI NOUS ATTEND

 

Des négociations très difficiles nous attendent. Je préférerais qu'elle se fassent sans la N-VA mais serait-ce possible ?  En tout cas, il faudra en tout cas que les francophones, tout accordant aux néerlandophones les concessions nécessaires, restent intransigeants sur tout ce qui permet à Belgique de rester un vrai pays avec des communautés certes autonomes mais en même temps solidaires.

 

 

 

Yvan Balchoy

yvanbalchoy13@gmail.com

http://poete-action.ultim-blog.com

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article