Catégories

Publié par BALCHOY

Hier, dégustant un bon café par un soleil éclatant, boulevard de Waterloo face à la tour de de Hal, j'ai participé involontairement à une conversation qui m'a réjoui car elle m'a fait oublier les absurdités du ministre d'operettes Keulen qui reprochait ce matin  à un bourgmestre élu par sa commune "à facilités"de se considérer légitimement  élu comme tel.




Derrière moi quelques joyeux camarades discutaient dans la langue de Vondel  de très bonne humeur ; brusquement une dame, manifestement francophone, se joignit à leur table et avec beaucoup de courtoisie, qui, je l'avoue, n'est pas toujours réciproque, la conversation se déroula dès lors en un français presque "bruxellers",   en tout cas succulent.
Manifestement ces personnes s'apprécièrent très vite, se trouvèrent pas mal de goûts communs et très agréablement je les entendis brusquement crier - c'est le mot correct - de vive voix, "Vive la Belgique", "Leve Belgïe", vivre l'amitié entre flamands et wallons,  oui, nous ne sommes qu'un pays et fiers de l'être".
Voilà qui nous change des leaders politiques qui  au nord ou au sud du pays,  trop souvent en matière culturelle se sont plutôt ralliés aux thèses de nationalistes bornés.

Après avoir affirmé conjointement la solidarité entre les Belges du Nord, du centre et du sud de notre pays, la conversation se prolongea de plus en plus amicale.

Finalement la dame francophone dut s'en aller prendre son train non sans dire que si elle le ratait, elle aurait grand plaisir à revenir poursuivre l'échange avec ses compatriotes néerlandophones.
Sinon ajouta-t-elle "nous finirons sans doute par nous retrouver en notre beau pays si petit."
En lui disant "Au revoir", un des flamands, peut-être chanteur, lui rappela que "mardi prochain" il devait chanter une chanson à une radio flamande et il lui promit à ce moment-là de penser intensément à elle.

J'aimerais que ce genre de mésaventure survienne à des quantités d'hommes et de femmes politiques du Nord ou du Sud du pays pour que demain une solidarité plus grande se manifeste entre nos parlement régionaux à l'instar de ces citoyens qui m'ont donné sans le vouloir une jolie leçon de civisme.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article