Catégories

Publié par BALCHOY

QUAND LE MARTYR ROMER0 NOUS PARLAIT DE L'AMOUR QUI EST EN NOUS (REEDITION)





HOMELIE DE MGR ROMERO




L’Intériorité
 
Quinzième dimanche du temps ordinaire; 10 juillet 1977; Lectures : Deutéronome 30,10-14; Colossiens 1,15-20; Luc 10,25-37.
 
« Le Règne de Dieu est au-dedans de vous. » Nous vivons au-dehors de nous-mêmes. Ils sont peu nombreux les hommes qui en vérité entrent au-dedans d’eux-mêmes,

et c’est pourquoi il y a tant de problèmes

4) L’Homme au cœur de la création
 
Le sanctuaire intime de la Création c’est l’homme, parce qu’en aucune autre chose, Dieu n’a mis autant de Lui-même que dans le cœur d’un homme, d’une femme,

d’un enfant, d’un ancien, d’un jeune. Quelle est cette originalité de l’être humain dans la création? Être libre, être intelligent, mais surtout cette immense

capacité d’aimer. La loi de Dieu est l’amour; et c’est pourquoi l’écrivain de l’Ancien Testament nous dit (Dt 30,10-14) : « Tu n’as pas besoin d’aller le

chercher de l’autre côté de la mer, ni dans les hauteurs du ciel; c’est dans ton propre cœur qu’est le Règne de Dieu. » Tu sens que tu aimes, mais n’aime pas de

n’importe quelle manière. Aime avec cet amour qui a rendu saint les saints. Quel bonheur sentirais-je, mes frères, si comme fruit de cette parole que je vous

transmets de la part de Dieu, j’éveillais, dans l’intimité de chaque cœur qui m’écoute, l’inquiétude de faire fleurir, encore davantage, cette capacité d’aimer

que vous avez, ce respect envers votre propre dignité et, à partir de votre propre dignité et de votre amour-propre, respectez la dignité des autres, aimez les

autres, parce que nous avons cette capacité d’aimer. Celle-ci ne vient pas de nous, nous l’avons reçue de Dieu. Ainsi se nomme dans la Bible ce don d’une

famille à des amis intimes, dans ce partage du bonheur de manger ensemble, ils se donnent à eux-mêmes. Dieu nous fait cette « agape », nous donne son amour,

afin que nous aussi, à partir de notre cœur, nous donnions à Dieu et à notre prochain comme une invitation à partager notre repas, une « agape » où nous nous

sentons heureux parce que nous partageons avec Dieu et avec tous les hommes, sans exception, cette immense capacité d’aimer.
 
Aimons-nous parce que nous sommes le cœur de la Création. Ni l’étoile, ni la fleur, ni l’oiseau, ni l’aurore, ni la mer, ni le paysage ne possèdent ce que

possède un être humain : cette capacité d’aimer. C’est ce qui donne sens à l’aurore, à l’oiseau et à la fleur; parce que c’est l’humain, avec sa capacité

d’aimer, qui coupe la fleur, qui écoute le concert des oiseaux et admire les aurores, pour les élever à Dieu et lui dire : « Seigneur, combien grandes sont tes

œuvres, comme Tu es digne de louanges! » Mais lorsque l’homme n’aime pas, lorsqu’il n’use pas de cette capacité du cœur que Dieu lui a donnée au milieu de la

Création, c’est déjà un reproche. Et l’enfer débute, lorsqu’on commence à haïr. […]
 
Ceux qui ne peuvent voir l’Église sans sentir de la rancœur, du ressentiment, sont des cœurs gagnés par Satan. Satan est la haine, l’envie, le mal. Tous ceux

qui torturent d’autres hommes sont l’enfer. Tous ceux qui déprécient la dignité humaine et la transgressent sont inspirés par Satan; ce n’est pas l’amour.

10/07/77, p.125-126, I-II.



http://www.cmoblat.ca/romero/homelie.php?id=135

 

Vous pouvez lire sur ce blog les articles suivants parlant du Saint ROMERO mis de côté par Jean-Paul II

 

poesie-action
www.actionpoetique.overblog.com
01/05/2014 à 07h26
Aucun Commentaire (0) Supprimer

 

 

 

yvanbalchoy13@gmail.com

solidaire des résistants du Ghetto de Gaza et des martyrs des minorités de l'Irak

 

 

 

Commenter cet article