Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par BALCHOY

 

 

Oui, c'est vrai, je l'avoue, je n'ai pas une sympathie débordante pour l'actuel maire de Bordeaux même si son acceptation de payer, partiellement injustement,  les indélicatesses de Chirac, l'ex bonimenteur de la "fracture sociale" me donne pour lui une certaine sympathie. 

 

En revanche, son attitude scandaleuse, meurtrière même dans cette opération de brigandage en Libye, dans l'assassinat organisé de Kadhafi, peut-être grand bandit mais qui méritait comme tout accusé d'être jugé au lieu d'être lynché.

 

Il est vrai qu'ainsi, l'ex grand invité de l'Elysée n'a rien dit de ce qui aurait pu gêner les autorités françaises de l'instant.
 
L'autre soir dans ce match électoral entre un François Hollande sûr de son projet et de ses chiffres et Juppé qui, avant même de le rencontrer, le regardait dédaigneusement du haut de sa bassesse, je n'ai pas hésité un instant.
 
Oh, je sais bien que si j'étais aujourd'hui français, je ne voterais pas pour ce social-démocrate qui pense qu'on peut amadouer le capitalisme et le rendre presqu'humain.

  L'Homme de Nazareth, François d'Assise, Marx,  Lénine, Ludo, Jean... m'ont convaincu du contraire depuis longtemps.
 
Mais entre le retour de ce despote aujourd'hui à l'Elysée, esclave de l'argent, qui n'aime pas vraiment les gens mais leur compte en banque et qui est vissé viscéralement à l'injustice sociale par sa certitude que les gens intéressants sont ceux qui sont réussissent financièrement.

 

Quelles que soient ses promesses, et même ses éventuelles sincérités, son dernier mandat risque fort d'être sa dernière occasion de détruire cette France de la solidarité née au terme de la guerre pour  la remplacer par sa version anglo-saxonne de l'efficacité. 

 

Dans cette perspective, le salut de chacun est de devenir un  "champion"  même au détriment des autres qui, comme dans le livre de Job, n'ont pour vocation que de se nourrir des miettes du festin des "Grands".
 
Cela, Hollande n'en veut pas, je le crois sincèrement.  Manifestement, il aime les gens, comme même le Chirac vieillissant et plus intéressant d'aujourd'hui l'a reconnu et je suis sûr que même s'il n'a pas, hélas, les clés de faire progresser la France vers ce Communisme, que je crois être notre avenir commun, je pense aussi qu'en cette époque si douloureuse pour la société des hommes, il sera un bouclier, imparfait mais réel pour les faibles d'entre nous.
 
Pour ma part, je serais infiniment plus dur contre ces richissimes qui croient que leur travail vaut jusqu'à cent fois le travail par exemple de cet éboueur qui, chaque matin dégage les crasses issues de leur existence, je ne les imposerais pas dans leur tranche supérieure à 45 % mais à  100 % au-delà d'un plafond de richesse qui serait le frère nécessaire du minimum vital.
 
Monsieur Hollande, je sais que vous ne me comprendrez pas et surtout ne suivrez pas mes conseils.

 

J'attends avec impatience un homme, généreux comme vous mais plus lucide qui décrétera la criminalité de certaines richesses qui font sortir l'individu du champ de la solidarité humaine.
 
Comme disait le Père Cardonnel, aimer un riche, même avec l'amour du Christ, c'est avoir le courage et la force de l'amputer de ce qui le coupe de ses frères, en empêchant du même coup ceux-ci parfois de vivre.
 
 
Oui, je ne voterais pas pour François Hollande que je considère  cependant comme un moindre mal parmi les candidats qui ont une chance réelle de devenir Président de la France. Je lui souhaite donc, bonne chance et j'espère qu'au moins son élection mettra un terme ou un frein à cette déshumanisation et à cette destruction d'une France que j'ai toujours considérée comme la patrie de la Liberté, Egalité, Fraternité, ma seconde Patrie si bien chantée par le regretté Jean Ferrat.
 
Quant à ceux qui ne veulent jurer de leur réussite sociale et humaine  que par l'argent de leur compte en banque, il y a des pays prêts à les accueillir, tant pis pour eux !...

 

 

 

Yvan Balchoy

yvanbalchoy13@gmail.com

http://poete-action.ultim-blog.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article