Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par BALCHOY


Il y a peu, on a interrogé sur une radio privée le secrétaire d'état Benoit Apparu à propos du drame des sans abri et de la difficulté de les mettre à l'abri des grands froids.
Monsieur Apparu a de bonnes idées, celles par exemple de mettre à disposition de certains sans abri des logements garantis par l'état ce qui peut bien entendu rassurer des propriétaires réticents.

Mais à un journaliste qui lui demandait s'il comptait utiliser cette loi de la République qui autorise la réquisition de biens laissés vacants par leur propriétaire, monsieur Apparu est formel; il exclut cette solution, cette loi votée par le parlement sous le prétexte bien sarkosien que c'est une atteinte au sacré droit, quasi divin,  de la propriété qui est, on le sait, l'alfa et l'oméga de l'UMP.

En répondant ainsi, monsieur Apparu prouve qu'il est un ministre obéissant de son parti. Il va même plus loin puisqu'à un journaliste lui faisant remarquer qu'il était rarement critique vis à vis du gouvernement, le jeune député à répondu :
«Soit on est godillot, soit on est sécessionniste»

Mais il y a plus, Monsieur Apparu, peu de temps avant d'entrer au gouvernement, avait occupé un logement social, légitime peut-être au début de sa vie professionnelle mais scandaleux quand il occupait déjà des fonctions importantes déjà après de monsieur le Premier Ministre. Bien entendu il y a renoncé avant d'occuper son ministère. Mais  Monsieur Apparu s'est déconsidéré une fois pour toutes en se scandalisant dans un interview 
«: «des gens qui occupent en France des appartements sociaux depuis longtemps, alors que leurs revenus ne sont plus en rapport avec leur loyer, il y en a des centaines de milliers.»
Avec son 45m2 pour 672 euros dans le très bourgeois quartier du Marais, l'homme savait de quoi il parlait !


Monsieur Apparu, bien entendu,  on peut comprendre certains propriétaires qui réservent à leur famille un appartement vide pour leurs enfants par exemple,  mais refuser  globalement une loi sage et juste pour faire plaisir au président du capitalisme français ( quoi qu'il dise parfois le contraire !) est pour moi le signe évident que ce monsieur est là non tant pour venir inconditionnellement en aide à ceux qui, travailleurs ou non, vivent et trop souvent (300 en France chaque année, moins de dix fois moins en Allemagne, ce qui montre bien que ce n'est pas une fatalité !) meurent dans la rue, mais pour mettre en application les idées réactionnaires et dogmatiques du Président de la République.


Décidément avec Fadéla Amara,  qui ose reprendre l'image maudite du karcher pour prouver son attachement à celui  qu'elle rejetait avec force il y a quelques années, les sans abri de France ont intéret, avec  les compagnons de Don quichotte, à se battre pour contredire  une politique qui refuse de s'attaquer aux racines du mal que vivent tant de françaises et de français privés d'un droit pourtant essentiel de la démocratie.

  Lire à ce sujet :
www.marianne2.fr/Le-secretaire-d-Etat-Apparu-beneficiait-d-un-logement-HLM_a181170.html
ministeredelacrise.blogs.liberation.fr/.../benoist-apparu-logement-disparu.html


Yvan Balchoy
balchoyyvan13@hotmail.com
http://poete-action.ultim-blog.com



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article