Catégories

Publié par BALCHOY

 

 

 

 

 

 

Ma poésie

Tu ne fus parfois qu'un jeu subtil

mots et sentiments,

rimes et musiques

y jouaient doucement à cache-cache

jusqu'à ce que l'un d'eux se fâche.

Certes tu m'as beaucoup apporté

en richesses d'amitié

 même si autrefois tu m'as aussi déporté

dans un rêve d'où je suis sorti meurtri.

 Je voudrais te rejoindre aujourd'hui

en tes vrais origines

au-delà des mots, au-delà des rythmes

 et de l'élégance du style

au coeur de cette action

qui t'a donné ton nom.


Le jour où je n'aurai plus peur

de me salir les mains dans la boue

qui nous entoure.

 Le jour où un policier me cassera la "gueule"

pour avoir manifesté en acte et vérité

les quelques certitudes qui m'habitent

Le jour où un juge zélé

me condamnera à l'indignité

 pour avoir violé sa loi d'injustice,

 Le jour où mon patron me menacera

 au nom de mes opinions

 Le jour où j'aurai le courage

de plaquer tout mon petit confort

 pour cet Amour tellement plus fort

 le jour où enfin mes actes

 seront mes plus belles paroles

Je pourrais enfin te célébrer

POESIE

 dans la fière nudité blessée,

violée, tourmentée de ta simple humanité

et crier ma fierté

d'être tien

 en proclamant des mots-actions poèmes

qui me feront frère solidaire

des sans parole

des sans fric

 des sans amour

des sans égard.


Quand mes écrits

seront enfin l'écho du cri

 de mes frères meurtris,

quand mes rimes

auront la mine

de ceux qu'on opprime

 Quand mes chansons

contribueront à l'édification

d'une plus juste humanité en création

 à l'unisson des révolutions

Alors tu me prendras la main

Ma soeur, l'Action

 Ma camarade, la Justice

 Mon amie, la Poésie

 

 

à Sandrine  Fd dont j'admire
l'action-poésie 

 

 

Yvan Balchoy

yvanbalchoy13@gmail.com

http://poete-action.ultim-blog.com

 

 

 

 

Commenter cet article