Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par BALCHOY

 

 

 

Petits pédophiles ont bien grandi

A la justice ils disent merci

la morale c'est une question d'affaires

pour de l'argent, il faut tout taire

même s'il faut tuer des enfants

sur la terre il y en a tellement

De la bible au code Napoléon

il est question de lois et punitions

Mais dites moi quel dieu prier

pour que justice soit bien donnée

Est-ce les parents de Julie et Melissa

ou les enfants de Bogota

qui doivent payer de leur vie

la décadence des nantis

est-ce ça la justice de Dieu

est-ce ça la justice de Dieu,

est-ce ça la justice des juges pieux ?

Vous ne l'emporterez pas au paradis!

il n'y en a pas d'autre qu'ici

Dieu et les juges le savent très bien

leurs longues vies ne manquent de rien

entre eux ils s'entendent fort bien

pour dire ‘rendez à César ce qui lui appartient’

et si pour les pauvres restent des miettes sur la table

ils devront faire un partage équitable

Ne me dites pas ‘je blasphème’

ne me dite pas que Dieu nous aime

Juif, Chrétien ou Musulman

Ca m’est égal d’aller au diable ou au firmament

après ma mort, j’irai où vous voudrez

mais tant que je vivrai

vous ne m’empêcherez pas de crier

le paradis, c'est sur la terre

Regardez comme elle est belle la terre

plus belle qu'un rêve de milliardaire

il y a aussi des gens fabuleux

qui font le bien autour d'eux

si on les écoutait un temps soit peu

on se passerait de juges et de Dieu

avec eux il faudrait être unis

dans une même idéologie

avec mesure partageons les richesse de la terre

je vous assure il n'y aurait plus de misère

 

Il faudrait construire un scooter

une machine interplanétaire

on y mettrait le prélat ,le cardinal

tous ceux qui, pour servir Dieu, vivent dans l'opulence

avec l'argent de ceux qui font pénitence

on y mettrait les monarchies avachies

avec leur prétentieuse aristocratie

Les procureurs et les parlementaires

ainsi que leurs chefs militaires

ceux qui des Juges appliquent les ordonnances

et qui dans les manifs avec leurs matraques mènent la danse.

De la capsule expiatoire

on lèverait le promontoire.

Qu'on les envoies encore plus loin,

que notre terre respire enfin

Que personne ne crie victoire

tant qu’ils seront au purgatoire

Le jugement dernier

par notre glaive sera donné.

Ce sera la fin de l’apocalypse.

Sur la terre, on verra clair

même lors d’une éclipse

et les enfants de Bogota

et les Julie et Mélissa

ressusciteront ce jour-là.

Alors tout le monde dira

‘La paradis, c’est ici-bas’.

 

                                                                              Carmen Perez Octobre 1996

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article